fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Aprs 9 mois d’attente, Google Cloud VMware Engine lanc

Mai 16, 2020 | Web | 0 commentaires


Le service Google Cloud VMware Engine fournit une pile Cloud Foundation entirement manage autour de vSphere, vCenter, vSAN, NSX-T et HCX pour faciliter la migration vers le cloud des environnements virtualiss on-premise. Objectif : ouvrir les vannes des projets cloud hybride, mais d’abord aux Etats-Unis puis dans le reste du monde d’ici fin 2020.

En juillet 2019, Google et VMware ont créé la surprise en annonçant un partenariat d’intégration poussée. Permettant au premier de supporter dans GCP le système Cloud Foundation du second, l’objectif annoncé était alors de faciliter le déploiement et l’exécution d’environnements de cloud hybride. Neuf mois plus tard, la gestation de l’accord débouche – enfin – sur du concret avec le lancement de Google Cloud VMware Engine, un service managé autour de vSphere, vCenter, vSAN, NSX-T et HCX pour faciliter la migration vers GCP des environnements virtualisés on-premise sous VMware. « Avec ce service, vous pouvez migrer ou étendre vos workloads locaux vers Google Cloud en quelques minutes en vous connectant à un environnement VMware dédié directement via la console Google Cloud », promet Google.

Pour l’instant, il ne faudra cependant pas s’attendre à une disponibilité générale dans toutes les régions du monde du service Google Cloud VMware Engine, seules deux zones aux Etats-Unis, Virginie du Nord (us-east4) et Los Angeles (us-west2), seront servies ce trimestre avant 8 autres régions dans le courant du second semestre 2020. A savoir Londres, Francfot, Tokyo, Sydney, Montréal, Sao Paulo, Singapour et les Pays Bas. Dans le cadre de cette annonce, Google précise que ce  service tournera sur une infrastructure scalable, redondée, s’appuyant sur un réseau dédié 100Gbps avec un taux de disponibilité de 99,99%. De bonnes performances, bien que l’on puisse s’étonner que ce dernier indicateur ne soit pas plus élevé (où sont les five nine ?) à moins que ceux-ci puissent être débloqués en option, moyennant finance. Afin d’assurer la partie backup et PRA, Google annonce reposer sur des services tiers (Actifio, Cohesity, Dell Technologies, NetApp, Veeam et Zerto).

Atos et Deloitte parmi les partenaires de migration

Afin d’accompagner la bascule des projets VMware on-premise vers le cloud de Google, plusieurs partenaires sont par ailleurs mis en avant dont Atos, Deloitte et World Wide Technology mais dont on se doute bien qu’ils ne seront évidemment pas les seuls. « En plus de la facilité de migration, vous pouvez bénéficier d’un accès complet à des services Google Cloud innovants tels que BigQuery, Cloud Operations, Cloud Storage, Anthos et Cloud AI. La facturation, la gestion des identités et le contrôle d’accès sont également entièrement intégrés dans Google Cloud pour unifier l’expérience avec d’autres produits et services Google Cloud », assure Google.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0