fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Avec la 5G, le smart working entre dans une nouvelle ère

Juin 24, 2020 | HACKING ET PARE-FEU, INTRUSION | 0 commentaires


Le smart working (ou “travail agile”) n’aura jamais autant fait parler de lui. Pour les nouvelles générations, il est évident qu’elles débuteront dans la vie active au sein d’un environnement agile.

En réalité, le smart working constitue un atout pour les organisations : outre la réduction des coûts globaux, il accroît la motivation des employés, les rendant plus responsables de leur temps et de leur mode de travail et contribue ainsi à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Des progrès tels que la 5G, les applications collaboratives et les logiciels d’organisation de conférences offrent la possibilité de travailler ensemble de manière plus efficace, en s’adaptant aux besoins des collaborateurs et des entreprises. De sorte que travailler à distance avec un collègue d’un autre pays ou participer à une session de brainstorming avec 50 personnes réparties dans le monde deviennent la norme.

La disponibilité du haut débit, la facilité d’accès aux serveurs de messagerie et aux outils collaboratifs constituent des éléments clés garantissant l’efficacité du smart working. Ces outils assurent aux collaborateurs une expérience d’une fluidité équivalente à celle du bureau.

La 5G jouera un rôle déterminant dans le développement du smart working : il n’y aura plus de différences entre une connexion interne au réseau de l’organisation et une connexion depuis des tiers-lieux.

Dans quelles conditions ? Nous pensons que le changement consistera à aborder les possibilités de maximisation du potentiel de la 5G. Parmi les grandes nouveautés, la possibilité de segmenter la bande passante 5G et de réserver des portions spécifiques du réseau pour des applications d’entreprise ou pour des utilisateurs. L’objectif est de créer une expérience de bout en bout avec l’orchestration du Cloud.

La nouveauté la plus importante sera toutefois de proposer un modèle edge computing, déjà considéré par certaines organisations. Elle permettra de déployer des applications pour des données massives en temps réel, au sein du réseau 5G et au plus près de l’utilisateur afin de minimiser les temps de latence. En parallèle les systèmes de contrôle basés sur l’IA se multiplieront dans les usines (smart factory) et pour l’automobile (voitures autonomes). Mais également lorsqu’il sera nécessaire de transférer le pré-traitement des données vers le edge pour contrôler le flot des données au niveau des data centers et du Cloud.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0