fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

“Bien” licencier, une question de marque employeur

Juin 16, 2020 | HACKING ET PARE-FEU, INTRUSION | 0 commentaires


Alors que les annonces de plan de licenciements se succèdent depuis plusieurs semaines déjà, et que les dépôts de bilan vont suivre, ce contexte est aussi l’occasion pour les entreprises de montrer l’employeur qu’elles sont vraiment.

Le départ, une étape à part entière du cycle de vie de tout collaborateur

Trouver les arguments qui feront mouche auprès de ses candidats cibles, sortir la nouvelle campagne qui leurs donnera envie de vous découvrir, avoir un process de recrutement canon pour transformer ses meilleurs candidats en nouveaux collaborateurs… autant de sujets passionnants sur lesquels bon nombre d’entreprises vont lever le pied ces prochains mois. En effet, “Coco le virus” comme disent mes enfants, en a décidé autrement, et l’heure va malheureusement être aux séparations. Personne n’est dupe, les médias sont là pour nous en rappeler les raisons 24h/24. Il va falloir agir et il sera encore plus nécessaire de “bien” agir.

Un traumatisme qui va bien au-delà de la personne

Dans cette période critique qui s’annonce, trois éléments sont en jeu. Premièrement, le respect. Le respect de celles et ceux qui font partie de vos équipes, de celles et ceux que vous avez recrutés, que vous avez accompagnés à se développer, à prendre du muscle, à s’épanouir. Deuxièmement la confiance. La confiance de celles et ceux qui resteront mais qui auront vu leurs collègues, ami.e.s, co-bureaux partir. Enfin, troisième enjeu la fierté. Celle d’être dans une entreprise qui malgré une situation économique complexe, aura su gérer cette période aussi bien que faire se peut.

Aussi “tricky” soit-il, le sujet n’en est pas pour autant tabou. Les collaborateurs sont des adultes lucides et connectés à la réalité. Faire le choix de la sincérité, de la transparence, du parler vrai sont des paris stratégiques qui ont fait leurs preuves en communication interne durant le confinement ; il en sera de même post confinement.

“Bien” licencier, un exercice périlleux mais qui se doit d’être fait

Peut-être avez-vous investi il y a quelques mois ou années pour formaliser votre marque employeur. Peut-être ne l’avez-vous pas fait mais que des valeurs “trônent” dans vos locaux ou dans l’onglet “Qui sommes-nous ?” de votre site corporate. C’est donc le moment de les incarner d’une nouvelle façon. Non pas pour séduire ou fidéliser ces fameux talents si précieux mais savoir accompagner leur départ “dignement”.

Selon l’employeur que vous êtes, il y a différentes façons de le faire. Certains comme AirB&B ont pris la parole pour recommander les talents dont ils devaient se séparer. D’autres ouvriront leurs réseaux personnels. Des managers feront des recommandations via LinkedIn. Des DRH accompagneront encore plus dans les démarches administratives. Des dirigeant.e.s prendront des nouvelles sur les prochains mois.

Il n’y pas de règles toutes prêtes. Il n’y a pas de balises expérientielles magiques. Il n’y aura que des employeurs qui auront la volonté ou pas, de porter une attention et une considération sincères à celles et ceux qui vont les quitter. Et vous, quel employeur avez-vous décidé d’être ?



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0