fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Cisco Live 2020 : racisme et pandmie en toile de fond de la confrence virtuelle

Juin 17, 2020 | Web | 0 commentaires


Lors de la confrence virtuelle Cisco Live organise en ligne les 16 et 17 juin, le CEO de Cisco, Chuck Robbins, a indiqu que l’anne 2020 avait t marque par beaucoup de douleur, de tristesse et de colre. Il a aussi fait le point sur quelques mises jour technologiques.

L’événement Cisco Live, qui a démarré hier en ligne, auquel se sont inscrites plus de 120 000 personnes, n’offrait ni le faste, ni l’ambiance, ni les lumières des années précédentes. Et, dans sa keynote, le CEO de Cisco Chuck Robbins a d’abord évoqué tous les défis auxquels le monde actuel était confronté, hors de la sphère technologique. Le dirigeant a souligné que l’année 2020 avait été difficile et éprouvante. Marquée par la pandémie de Covid-19, cette année a connu des bouleversements qui ont affecté toutes les activités, provoqué un effondrement économique catastrophiques et des pertes d’emplois dramatiques. De plus, à propos de la mort de George Floyd, Breonna Taylor et d’autres personnes à l’origine de protestations et de manifestations de grande envergure aux États-Unis et ailleurs dans le monde, M. Robbins a déclaré : « Ces évènements nous rappellent le besoin de dignité, de respect, d’équité et d’égalité, dans toutes nos sociétés à travers le monde ».

Le CEO a déclaré que la « reconnaissance par la société d’un racisme et d’un sectarisme systémiques profondément enracinés a mis en lumière des siècles d’inégalité, d’injustice et de fragilité qui ont perduré pendant bien trop longtemps ». Ajoutant : « Il est clair que les notions de responsabilité sociale des entreprises, de défense des intérêts ou même la notion plus récente de capitalisme des parties prenantes ne font tout simplement pas assez pour protéger notre monde ». Cisco a fait don de quelque 500 millions de dollars à divers organismes ou associations de lutte contre le Covid-19, ou qui défendent la justice et l’égalité. Cisco a notamment fait un don récent de 5 millions de dollars à la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People) Legal Defense Fund, au mouvement Black Lives Matter et à d’autres organisations de lutte contre le racisme et la discrimination. Après avoir posé ces questions redoutables en toile de fond, M. Robbins s’est dit néanmoins optimiste quant à l’avenir.

Des annonces de produits, aussi

« En matière de technologie, l’approche consiste désormais à aider les clients à faire face aux changements rapides et importants des infrastructures, aux problèmes de sécurité et à faire évoluer les logiciels et les applications », a déclaré M. Robbins. Dans cet esprit, Cisco a lancé plusieurs d’initiatives en direction des entreprises afin de les aider à supporter le travail à distance de leurs milliers d’employés dans un avenir prévisible, mais aussi de les aider dans la phase de reprise du travail au bureau. Par exemple, la nouvelle fonctionnalité Workspaces du système Webex de Cisco permet aux entreprises de fixer des limites de capacité aux espaces de réunion et envoie des notifications visuelles en temps réel au centre de contrôle Webex si cette capacité est dépassée.

« Webex Control Hub délivre des analyses qui permettent de recueillir des informations sur l’usage des salles de réunion, suivre l’activité des employés et programmer le nettoyage des salles ou la reconfiguration des espaces pour accueillir un plus grand nombre de personnes », a écrit Sandeep Mehra, vice-président et directeur général de Webex Rooms and Telepresence de Cisco, dans un blog sur les nouvelles fonctionnalités. « Cette fonction sera essentielle pour gérer le retour au bureau des employés et fournir aux responsables informatiques, aux gestionnaires des installations et aux RH un aperçu critique sur les espaces de bureau », a-t-il écrit. Le fournisseur a également intégré Webex Assistant aux téléphones des salles de conférence et à d’autres appareils afin qu’ils puissent être contrôlés en mode mains libres, par commandes vocales, une précaution de sécurité essentielle dans le nouveau monde sans contact post-Covid-19. Entre les mois de janvier et d’avril, l’usage de Webex a plus que triplé. Selon Cisco, « sa solution est utilisée par 500 millions de participants, générant 25 milliards de minutes de réunion ». Le fournisseur affirme également que depuis le mois de février, Enterprise Webex a capté 25 000 nouveaux abonnés.

Un portail pour les piloter tous

Cisco a annoncé que d’ici la fin juin le portail de sécurité SecureX, basé sur le cloud, pourra piloter les solutions de sécurité maison mais également celles d’autres fournisseurs, comme nous l’a indiqué Bruno Caille, directeur technique chez Cisco France.Annoncée en début d’année, cette plateforme vise en partie à protéger les ressources utilisées par les travailleurs distants. Comme l’explique Cisco, le service SecureX est un système ouvert, cloud natif, qui permettra aux clients de détecter et de supprimer les menaces à partir de données collectées sur les réseaux, les points d’accès et les produits de sécurité du cloud de Cisco et de tiers, le tout via une interface unique. Avec SecureX, les équipes de sécurité IT pourront automatiser et orchestrer la gestion de la sécurité dans le cloud, le réseau, les applications et les points d’extrémité de l’entreprise.

« Du jour au lendemain, certains modèles économiques ont radicalement changé pour s’adapter à un monde devenu presque entièrement virtuel, et les entreprises ont dû autoriser le travail à distance à une échelle qui semblait auparavant inimaginable », a écrit Gee Rittenhouse, vice-président senior et directeur général du Security Business Group de Cisco, dans un blog sur SecureX. « Certes, cela a permis d’assurer un certain niveau de continuité des activités, mais ces nouvelles modalités ont aussi augmenté considérablement les surfaces d’attaque des entreprises ». Toujours dans le domaine de la sécurité, Cisco a annoncé Cloud Mailbox Defense, une plate-forme de sécurité cloud native du courrier électronique pour Office 365. La solution examine les messages entrants, sortants et internes pour repérer des signes potentiels de menaces basées sur le courrier électronique, comme les ransomwares et les campagnes de phishing.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0