fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Curcuma : les différents bienfaits de l’épice or

Juin 16, 2020 | economie | 0 commentaires



Curcuma : les différents bienfaits de l'épice or

Le curcuma, l’ingrédient principal du curry, est paré de plusieurs vertus, désignées par la tradition et plus ou moins retrouvées par la science. Cette épice est manifestement active contre un certain nombre de maux, avec notamment un effet anti-inflammatoire notoire.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Le curcuma est une épice confectionnée par broyage des rhizomes de la plante du même nom, Curcuma longa. C’est l’ingrédient principal du curry, ou cari, nom donné à des mélanges d’épices traditionnellement très utilisés dans la gastronomie indienne et d’Asie du Sud-Est. Son principe actif est la curcumine, le pigment qui lui donne sa couleur mais qui apporte aussi des effets secondaires considérés comme bénéfiques.

Les propriétés du curcuma sont reconnues en Asie et un certain nombre d’études ont validé ces observations. La curcumine a des effets antioxydants, c’est-à-dire qui neutralisent les radicaux libres, un effet aujourd’hui très apprécié du public et dont les publicités parlent beaucoup. On lui prête aussi une action antibactérienne.

Des effets bénéfiques reconnus

Le curcuma est incontestablement un anti-inflammatoire et la tradition en fait un traitement contre les troubles intestinaux. Son action anticancéreuse, soupçonnée, fait aujourd’hui l’objet de tests. Des études ont cependant montré que la curcumine est peu absorbée par l’intestin et les doses nécessaires pour l’utiliser en traitement sont donc élevées. Il serait mieux absorbé en présence de poivre ou de d’huile d’olive.

Quoi qu’il en soit, cette épice est très appréciée pour son goût depuis des siècles en Asie et, plus récemment, un peu partout dans le monde. Ses effets connus, certains ou probables, sont tous bénéfiques et on ne lui connaît que très peu de contre-indications, et seulement pour de fortes doses : par précaution, pour les femmes enceintes car il était autrefois utilisé comme traitement contre l’aménorrhée (absence de menstruations) et en cas de calculs biliaires.

© Futura



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0