fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Déconfinement : Les startups de l’IoT Valley adaptent leurs solutions au retour sur site des travailleurs

Mai 20, 2020 | Web | 0 commentaires


Affichage des mesures barrières, optimisation de présence dans les bureaux ou accueil sans contact, les startups de l’IoT Valley ont adapté leurs solutions au retour des salariés, temporaires ou visiteurs dans les locaux des entreprises. (Capture Cenareo et MerciYanis)

Depuis le 11 mai, certaines entreprises entament un retour progressif de leurs employés dans leurs locaux. Pour ce faire, elles doivent s’assurer du respect des nombreuses règles sanitaires édictées par le gouvernement dans son protocole idoine, et plus largement, des mesures indispensables à un exercice du travail en toute sécurité sanitaire. Pour accompagner ce déconfinement professionnel, les startups de l’association IoT Valley ont décidé d’adapter leurs solutions et de constituer une sorte de catalogue d’outils pour le travail en période de Covid-19. Comme son nom le laisse deviner, cette association regroupe des startups des objets connectés. Elle est installée à Labège, en Haute-Garonne depuis 2011, regroupe 40 startups, un startup studio et un programme d’incubation inter-écoles.

Et cela commence dès l’entrée. Welcome At a par exemple adapté sa tablette d’accueil des visiteurs avec un QR code. Plus besoin de parler un humain ni de toucher l’appareil. L’invité se préenregistre sur le logiciel et présente unQR code à son arrivée. Pour informer ces visiteurs, mais aussi les employés, sur les gestes barrières et comportement à adopter est un des enjeux de la situation actuelle, Cenareo relaie automatiquement les mesures à respecter, mises à jour en fonction des publications gouvernementales. Il a mis à jour pour ce service sa gestion de parc d’écrans d’entreprise et son affichage paramétrable.

Afficher les mesures et contrôler la disponibilité des équipements de protection individuelle

Pour que ces mesures soient mises en œuvre, les entreprises doivent s’assurer que les EPI (équipements de protection individuelle) sont toujours à disposition de leurs équipes. La plateforme de remontée d’incidents MerciYanis installe désormais ses boutons connectés pour que tout un chacun signale un défaut éventuel de gel hydroalcoolique, de savon ou de masques dans un bureau, un openspace, un service…. Elle génère aussi automatiquement une liste des espaces à nettoyer en priorité. Mais en fonction de l’espace disponible, il n’est pas toujours possible de respecter la distanciation physique (4 m2 par personne en permanence) sur le lieu de travail à effectif complet. Pour les salariés, l’alternance entre télétravail et présence sur site peut alors devenir la règle. La solution de pilotage de consommation d’énergie Ubigreen s’est mue en outil de mesure du taux d’occupation des espaces de travail. Des capteurs multifonctions mesurent ce dernier en réel. Les données sont télérelevé via un réseau Sigfox (fondateur de l’IoT Valley).

Enfin, Louis, concepteur de meubles adaptés aux activités connectées, a créé des bureaux de télétravail et des séparateurs de bureaux en polycarbonate transparent. L’assurance maladie des risques professionnels propose depuis le 14 mai 2020 une subvention pour ce type d’équipements de protection des lieux de travail jusqu’à 50% du montant des investissements.

Emmanuelle Delsol



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0