fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

enceinte de quadruplés dans deux utérus différents

Juil 5, 2020 | economie | 0 commentaires



enceinte de quadruplés dans deux utérus différents

Une jeune anglaise a appris avec stupéfaction qu’elle était enceinte de deux paires de jumeaux, chacune se développant dans un utérus différent. Un cas rarissime dû à une malformation congénitale nommée utérus bicorne.

« Les médecins m’ont dit que ce genre de cas a une chance sur 50 millions de se produire », s’étonne encore Kelly Fairhurst, une jeune Britannique de 28 ans dans les colonnes du journal The Sun. Déjà mère de deux enfants, Kelly Fairhurst a appris avec stupéfaction qu’elle était enceinte de quatre autres bébés lors d’une l’échographie pratiquée à sa 12e semaine de grossesse.

Attendre des quadruplés n’est déjà pas courant en soi. Mais la plus grosse surprise est que ces quadruplés sont en réalité deux paires de jumeaux qui grandissent chacune dans deux utérus différents. Une curiosité due à la présence chez la jeune maman d’un utérus bicorne qui se traduit par un utérus en forme de cœur avec deux cavités distinctes ou partiellement séparées.

« Lorsque j’ai accouché de mon deuxième bébé, on m’a signalé que j’avais un utérus bicorne qui n’était pas entièrement formé. J’ai donc été vraiment surprise lorsqu’on m’a finalement annoncé que je n’avais pas un, mais deux utérus », raconte la jeune maman.

L’utérus bicorne, une malformation congénitale

L’utérus bicorne est une malformation héréditaire congénitale, liée à une mauvaise résorption des canaux de Müller durant le développement de l’embryon. Entre la 10e et la 17e semaine de grossesse, ces canaux qui constituent les futures trompes utérines et leur cavité sont censés se rejoindre, puis fusionner pour donner un utérus unique. Mais, dans certains cas, les canaux restent séparés, ce qui conduit à la présence de deux utérus différents, soit complètement séparés avec deux cols distincts (utérus bicorne bicervical) soit à un utérus séparé par une cloison (utérus bicorne unicervical), avec un col unique. Il arrive aussi qu’un des deux canaux de Müller ne se développe pas correctement, ce qui entraîne un utérus unicorne, qui n’est relié qu’à une seule trompe de Fallope. Selon les estimations, 0,1 % à 0,6 % des femmes seraient dotées d’un utérus bicorne.

Comme le montre le cas de Kelly Fairhurst, la grossesse reste tout à fait possible avec un utérus bicorne ou uniforme, bien que ce dernier soit souvent plus petit et plus allongé que la normale. Le risque de fausse couche et de naissance prématurée est de fait augmenté, ce qui a d’ailleurs été le cas pour Kelly Fairhurst, dont les deux premiers enfants, âgés de 4 et 3 ans, sont nés avec respectivement huit et six semaines d’avance. Mais, au fur et à mesure des grossesses, l’utérus se détend, ce qui a tendance à faciliter l’implantation et la croissance du fœtus.

Vrais ou faux jumeaux  ?

Il n’est pour l’instant pas possible de savoir si les paires de jumeaux sont identiques ou pas. « Les ovules et le sperme peuvent se scinder en deux à un stage très précoce du développement, donc ça dépend de quel ovule s’est attaché à quel utérus », explique Asma Khalil, un expert en obstétrique à l’hôpital Saint George de Londres, sur le site du journal The Guardian.

Les médecins se demandent à présent si la grossesse pourra être menée à terme et si les bébés naîtront en une ou deux fois. « Ils ont prévu un accouchement par césarienne mais la naissance de mes deux précédents enfants a été si rapide qu’il n’a pas été possible de l’anticiper », s’inquiète Kelly Fairhurst.

Cela vous intéressera aussi

Intéressé par ce que vous venez de lire ?



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0