fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

GitHub et OpenZFS vont supprimer le terme matre de leurs services

Juin 15, 2020 | Web | 0 commentaires


Voil dj plusieurs annes que certains diteurs et projets open source ont ject de leurs langages les termes matre et esclave indiquant la dpendance d’une composante par rapport une autre. L’actualit mondiale qui ravive la lutte pour l’galit raciale amne d’autres acteurs ou projets, comme GitHub ou OpenZFS, entreprendre des changements similaires.

Les projets open source se réveillent de nouveau autour de l’utilisation, ancienne mais plus que contestable, de la terminologie maître/esclave dans certains domaines de la programmation, lorsqu’un composant ou un processus en contrôle d’autres. On la retrouve notamment dans les bases de données où ces termes ont été fréquemment remplacés par primary/replica, soit primaire/réplique ou copie. Avant le week-end, Nat Friedman, CEO de Github a indiqué, en réponse à un tweet d’invite d’Una Kravets du projet Chrome, que le référentiel de code open source (racheté par Microsoft en 2018) y travaillait lui aussi. Il est notamment proposé de remplacer  le terme « maître » par « main » (principal). La discussion est également en cours sur le projet Git, le logiciel de gestion de version utilisé par GitHub. D’autres projets open source ont déjà opté pour d’autres termes comme default (par défaut), root (racine) ou autre.

Si la question de remplacer cette terminologie ne date pas d’hier, elle revient en force sur fond de lutte pour l’égalité raciale, après le meurtre de George Floyd par un policier américain le 25 mai dernier à Minneapolis. GitHub n’est que l’un des derniers en date à vouloir supprimer cette inutile référence à un passé odieux, à l’instar du projet OpenZFS. D’autres, comme le langage Python ou de la base de données Redis ont déjà soulevé le problème il y a deux ans. Néanmoins, cela ne se fait pas toujours simplement car les programmes doivent conserver une compatibilité entre eux. Il y a quelques jours, Matt Ahrens, co-fondateur du système de fichier ZFS chez Sun, a proposé de remplacer « esclave » par « dependent » ou « dep » (dépendant) dans le code d’OpenZFS. Cela ne provoque aucune altération et a été accepté par l’équipe. Néanmoins, la référence slaves reste mentionnée, par exemple dans /sys/class/block/$dev/slaves parce que ce chemin est déterminé par le noyau Linux et qu’il faudrait des privilèges élevés pour le contourner, ainsi que le soulignent nos confrères de The Register.  De son côté, le projet Ansible (outil d’automatisation des configurations serveurs) propose dans un post de transformer « master » en « devel ».

La semaine dernière, sur le terrain de l’égalité raciale, IBM a déclaré de son côté renoncer à développer ses technologies de reconnaissance faciale risquant d’être mal employées, tandis qu’Amazon décidait d’interdire à la police d’utiliser son logiciel Rekognition pendant un an.





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0