fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Intel dvoile le Thunderbolt 4, qu’AMD pense pouvoir utiliser

Juil 12, 2020 | Web | 0 commentaires


Avec sa dernire proposition Thunderbolt 4, Intel entend rduire la confusion qui rgne au niveau des connecteurs d’entre/sortie.

Intel a dévoilé cette semaine Thunderbolt 4, resserrant les spécifications d’E/S existantes pour les stations d’accueil, certains écrans, le stockage externe et les GPU. La bande passante reste inchangée par rapport à Thunderbolt 3 (40 Gbit/s), bien que les dirigeants disent s’attendre à de nouveaux types de stations d’accueil et de câbles plus longs. AMD, qui n’a traditionnellement jamais associé Thunderbolt à ses plates-formes Ryzen, reste sceptique quant à l’intérêt pour Thunderbolt, mais a indiqué qu’il satisfaisait aux restrictions de sécurité de la spécification développée à l’origine par Apple et Intel.

Thunderbolt 4 fera ses débuts plus tard cette année dans le cadre de la plate-forme CPU «Tiger Lake» , comme Intel l’avait initialement annoncé lors du CES de janvier dernier. Nous savons maintenant qu’il prendra en charge un débit de 40 Gbit/s, mais avec des spécifications minimales plus strictes. l’interface garantira qu’une paire d’écrans 4K fonctionnera avec une station d’accueil Thunderbolt et nécessitera que des ordinateurs équipés de Thunderbolt 4 se chargent sur au moins un port Thunderbolt. Les PC Thunderbolt pourront se connecter à des stations d’accueil «compactes» ou «complètes» avec jusqu’à quatre ports Thunderbolt. Des câbles Thunderbolt plus longs seront également possibles.

Sur les systèmes Intel uniquement

Une chose qui pourrait ne pas changer est l’exclusivité de Thunderbolt. Intel l’a développé avec Apple, et, c’est loin d’être un hasard mais les systèmes OEM basés sur les processeurs concurrents d’AMD n’ont jamais disposé de cette technologie. Les responsables d’AMD ont rejeté la nécessité absolue de proposer Thunderbolt, même si les responsables ont indiqué qu’ils pouvaient gérer les contrôleurs adaptés sur les cartes mères dotées d’un chipset x470 et x570. Il n’est en effet pas nécessaire d’intégrer l’interface dans le jeu de composants.

Intel dvoile le Thunderbolt 4, qu'AMD pense pouvoir utiliser 

Conçue par Intel et Apple, l’interface Thunderbolt est issue du prototype de la technologie «Light Peak» d’Intel présentée à l’occasion de l’IDF 2009.

Quoi de neuf dans Thunderbolt 4?

Intel présente toujours Thunderbolt comme une seule norme pour les gouverner tous, mais jusqu’à présent, la réalité a été plus compliquée. Il reste nécessaire de plisser les yeux sur ce port au format physique USB-C pour déterminer laquelle des nombreuses spécifications USB il supporte, y compris s’il s’agit d’une connexion USB4 qui prend en charge Thunderbolt. Pour aller plus loin, Thunderbolt comprend également les normes PCIe, DisplayPort et USB Power Delivery.

Intel dvoile le Thunderbolt 4, qu'AMD pense pouvoir utiliser

Le message informel d’Intel est simple : « il suffit de chercher le Thunderbolt ». La petite icône représentant un éclair signifie que le port prendra tout en charge, de l’USB 3.2 à l’USB 4, et un câble Thunderbolt 4 à grande vitesse couvrira toute votre bande passante. 

Bien que Thunderbolt 4 et USB4 partagent le même protocole sous-jacent, Thunderbolt 4 inclut plus d’exigences de compatibilité que USB4. Cela fait de Thunderbolt 4 la «version complète de l’USB-C», a souligné Jason Ziller, directeur général de la connectivité client chez Intel, dans une présentation à des journalistes.

Intel dvoile le Thunderbolt 4, qu'AMD pense pouvoir utiliser 

Thunderbolt aspire depuis longtemps à nettoyer le gâchis des différentes normes USB, utilisant l’USB-C comme interface physique. 

Thunderbolt 4 cherche également à corriger certains défauts de son prédécesseur, Thunderbolt 3. Par exemple, ce dernier était censé fournir suffisamment de bande passante pour piloter une paire d’écrans 4K à 60 Hz ou un seul moniteur 8K à 60 Hz. « Mais pas tous », a expliqué Mr Ziller à propos des docks Thunderbolt 3 actuels, car les exigences minimales particulièrement lâches de cette spécification ont permis aux fabricants de « couper les coins en rond ». Thunderbolt 4 promet d’être plus rigoureux à cet égard. De plus, cette dernière spécification montera à 32 Gbit /s sur les voies PCIe (pour des vitesses de stockage allant jusqu’à 3 gigaoctets par seconde). Il est également entièrement compatible USB4.

Intel dvoile le Thunderbolt 4, qu'AMD pense pouvoir utiliser 

Un résumé de la différence entre Thunderbolt 4 et les autres normes d’E / S. 

Les ordinateurs portables conçus avec Thunderbolt 4 devront offrir une charge d’entrée via un port Thunderbolt 4, en complément ou en remplacement des chargeurs propriétaires cylindriques (c’était également vrai pour les ports Thunderbolt 3). Bien que la mise en œuvre de Thunderbolt 3 ait permis de placer les ports de chaque côté d’un ordinateur portable – une nouvelle fonctionnalité pour cette plate-forme – Intel ne dit pas encore comment les ports Thunderbolt 4 seront disposés sur les PC portables Tiger Lake. Ces derniers pourront accepter jusqu’à 100 watts en puissance d’entrée et fournir 15 watts aux périphériques externes.

Intel annonce également que les câbles Thunderbolt, étiquetés avec l’icône de l’éclair et un numéro «4», seront disponibles dans les longueurs standard de 0,2 m, 0,8 m mais aussi 2 mètres, selon Mr Ziller, et à un prix bien inférieur aux câbles actuels de 2 mètres. Il y a même une nouvelle conception de câble optique Thunderbolt 4, avec des longueurs allant de 5 à 50 mètres, qui, selon le dirigeant, devrait être commercialisé l’année prochaine.

De nouveaux quais Thunderbolt à l’horizon

Alors qu’Intel proposera en standard l’interface Thunderbolt 4  avec les systèmes Tiger Lake, elle vendra également un contrôleur «Maple Ridge», en particulier les puces JHL8540 et JHL8340, ainsi que le silicium «Goshen Ridge», également connu sous l’appellation commerciale de JHL8440. Thunderbolt 4 jouera également un rôle dans le cadre du projet Athena d’Intel avec les fournisseurs de PC pour développer des ordinateurs portables légers et haut de gamme.

Intel dvoile le Thunderbolt 4, qu'AMD pense pouvoir utiliser 

Un exemple de docks Thunderbolt 4. 

Les périphériques évoluent également. Nous voyons déjà des docks compacts comme le Thunderbolt Dock Core de Belkin , y compris certains strictement alimentés par bus, en plus de docks plus grands, plus volumineux et plus complets  fabriqués par Lenovo et d’autres. Intel indique que la caractéristique clef de ces docks Thunderbolt 4 sera quatre ports Thunderbolt pour connecter plusieurs appareils, soit dans une arborescence, soit en les connectant en guirlande. Les PC hôtes Thunderbolt 4 seront rétrocompatibles avec les stations d’accueil Thunderbolt 3 existantes.

Les ports Thunderbolt ont progressivement gagné du terrain. Selon Mr Ziller, des centaines de millions de PC et d’accessoires PC ont été livrés avec du silicium Thunderbolt 3 à l’intérieur. Les docks Thunderbolt augmentent également: Intel prévoit une croissance de 20%, contre 10% de croissance annuelle des concentrateurs USB-C moins chers et moins rapides. Les écrans ont été plus lents à adopter la technologie. Mr Ziller a suggéré que nous en verrons plus avec Thunderbolt 4, bien qu’il ne puisse pas dire quand ni en quelle quantité.

AMD peut-il utiliser Thunderbolt 4 ?

Il y a une dernière strate. L’une des exigences de Thunderbolt 4 est qu’un fournisseur d’ordinateurs portables prenne en charge ce qui est connu sous le nom d’ accès direct à la mémoire (DMA) basé sur Intel VT-d, une fonction de sécurité qui protège le système en empêchant l’accès direct à la mémoire des domaines pré-assignés. Étant donné que l’accès direct à la mémoire (DMA) basé sur VT-d est strictement une technologie Intel, cette exigence crée apparemment une barrière infranchissable pour AMD.

Au moins, les fabricants de puces rivaux semblent alignés dans leur désir de contourner la question. « Si [chez AMD] il y avait une technologie équivalente qui supporte la protection DMA, qui supporte la prévention contre les attaques physiques, alors l’exigence serait remplie ». Mr  Ziller s’en est remis à AMD pour évoquer en quoi cette technologie pourrait consister, et il a également refusé de dire si Intel accorderait une licence à ses concurrents pour la technologie VT-d. La position d’AMD est très claire : ses clients ne veulent pas de Thunderbolt. Mais l’entreprise a également déclaré qu’elle pensait pouvoir fournir des modèles avec Thunderbolt si elle le souhaitait. (La carte mère ITX TB3 d’ASRock Phantom Gaming combine Thunderbolt 3 avec un chipset AMD X570, permettant aux utilisateurs, si ce n’est aux fabricants de PC, de combiner eux-mêmes Thunderbolt et Ryzen). « Nous recevons peu de demandes de la part des OEM pour la prise en charge de Thunderbolt », a déclaré un représentant d’AMD dans un email, suite à une demande formulée par notre confrère PCWorld, avant l’annonce d’Intel. « Aucune raison technique n’empêche AMD de prendre en charge Thunderbolt. Un chipset Thunderbolt discret peut se connecter au CPU via PCI [Express]. »

Mais en ce qui concerne les exigences techniques d’Intel, AMD pense que la société les a satisfaites. L’architecture «Zen 2» d’AMD (la base des processeurs de la série Ryzen 3000) «prend en charge la sécurité DMA dans les environnements de pré-démarrage et de système d’exploitation via AMD-Vi (IOMMU) sur les interfaces USB et PCIe», explique un représentant d’AMD, par courrier électronique . (Comme le VT-d d’Intel, AMD-Vi prend également en charge la virtualisation des ressources d’E / S ou les E / S dirigées.)

Des conditions remplies sur le papier

Le représentant d’AMD a déclaré qu’il ne pouvait pas discuter les exigences d’Intel – y compris les commentaires de Mr Ziller sur un AMD «équivalent à VT-d – mais seulement de ce que les propres processeurs d’AMD prennent en charge. «Ce que je peux vous dire, c’est que« Zen 2 »prend en charge DMA, ce qui est cohérent avec l’initiative Microsoft Secured-Core PC, à la fois avant et après l’OS, via des interfaces USB et PCIe», a-t-il écrit.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0