fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Les Mac de plus en plus utiliss dans les entreprises

Juin 16, 2020 | Web | 0 commentaires


Une enqute mene par Parallels Inc. rvle que plus de 55 % des entreprises utilisent ou autorisent dsormais l’utilisation de Mac.

Alors que l’Apple Worldwide Developers Conference 2020, organisée en ligne du 22 au 26 juin, promet des changements dans l’écosystème Apple, l’étude du spécialiste de la virtualisation, Parallels Inc., vient rappeler que beaucoup d’entreprises de secteurs divers utilisent déjà ou autorisent l’utilisation de Mac.

Les départements IT friands de Mac

D’après cette étude sur l’utilisation du Mac dans les petites et moyennes entreprises, 55% d’entre elles sont désormais Mac-friendly, et ce dans des secteurs très diversifiés.

Bien sûr, les services de création et de marketing sont les utilisateurs les plus évidents de Mac. Mais, selon l’enquête, les départements IT sont les plus gros utilisateurs de produits Mac. Pourquoi cet engouement ? Il semble que les produits Apple sont très utilisés dans le développement de logiciels, peut-être pour répondre au besoin en applications multiplateformes des entreprises connectées, ou alors, plus simplement, parce que le coût de possession des Mac est plus faible et la plate-forme plus fiable, comme l’ont déjà confirmé SAP et IBM.

Dans la plupart des entreprises, les machines Mac reflètent aussi la tendance du BYOD, même s’il y aurait lieu de s’inquiéter un peu du « manque de gestion et de contrôle » de ces nombreux appareils personnels utilisés dans le cadre professionnel. Pour cela, Jamf, ou autre chose, ferait très bien l’affaire ! Il est également intéressant de constater que ces déploiements de Mac dans les entreprises sont globaux, même si 9% seulement des PME ont un parc de Mac dépassant les 1000 unités.

Des inquiétudes sur les prochains Mac sous ARM

L’étude de Parallels laisse entendre que, dans la plupart des entreprises, l’adoption des Mac est principalement liée à la performance des machines, le Mac étant perçu comme le meilleur outil pour accomplir la tâche souhaitée. La sécurité, la compatibilité avec les appareils Apple, la facilité d’utilisation et le fait que les employés préfèrent utiliser des Mac sont également cités comme des raisons majeures. Déjà, les employés demandent à utiliser leurs appareils personnels au bureau. Or, dans le cadre privé, ils utilisent souvent des Mac. Quand elles n’ont pas le choix, de nombreuses PME (42,2%) utilisent des outils de virtualisation basés sur le client pour faire tourner Windows sur Mac (ce que font bien sûr les produits de Parallels).

Cependant, pour l’instant, « des préoccupations concernant la compatibilité des applications » sont, semble-t-il, les seules à justifier la non-utilisation de Mac. Ce dernier élément devrait, il faut l’espérer, sonner l’alarme chez Apple, surtout au moment où le constructeur pourrait annoncer de faire tourner les Macs avec ses propres processeurs A-series basés sur ARM. Beaucoup s’inquiètent de savoir si ces machines fonctionneront sous Windows. Ces nouveaux Mac seront ils compatibles avec les applications, parfois spécifiques à l’entreprise, dont le marché, en pleine expansion, a besoin ? La prochaine conférence WWDC 2020 pourrait apporter des réponses à ces questions.

Le mythe tenace du TCO des Mac

Le coût de possession des Mac par rapport aux PC reste un mythe tenace qui entrave la croissance d’Apple dans l’environnement des entreprises. Même si IBM a officiellement déclaré que, par appareil et sur le long terme, les Mac étaient bien moins chers à faire fonctionner que les PC, ce coût d’achat initial fait encore réfléchir les acheteurs d’IT d’entreprise. Depuis 2016, IBM a changé de discours sur le coût des machines Apple. Selon Big Blue, « les Mac ne sont pas plus chers » que les PC, et quand ses employés choisissent un Mac plutôt qu’un PC sous Windows pour travailler, IBM affirme que les machines d’Apple lui permettent d’économiser plus de 500 dollars. Ces nouveaux Mac basés sur les processeurs ARM pourraient permettent à Apple de proposer des machines moins chères, mais cela semble peu probable étant donné que l’entreprise privilégie généralement la valeur au prix.

Quoi qu’il en soit, il faut attendre de voir l’effet que ce choix peut avoir sur le marché des entreprises. Toujours d’après l’étude de Parallels, environ la moitié des professionnels de l’IT interrogés pensent que la part de marché des Macs est en hausse : « Les répondants sont des professionnels de l’IT qui occupent des postes d’administrateurs système, de responsables informatiques ou exercent dans des services d’assistance, ce qui leur permet d’avoir un point de vue réaliste sur ces tendances », a expliqué l’éditeur. Ce constat est en accord avec les données récentes de Changewave selon lesquelles Apple est l’un des trois premiers fournisseurs des entreprises, ce qui aurait été impensable il n’y a pas si longtemps. À quelques jours du WWDC, il sera intéressant de voir dans quelle mesure Apple maintiendra sa position durement acquise sur le marché des entreprises, et quel impact – en plus ou en moins – pourront avoir ses décisions.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0