fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Microsoft mime la concurrence pour perfectionner Teams

Juil 10, 2020 | Web | 0 commentaires


Ractions comme dans les live Facebook ou Instagram, bulle de tchat comme Messenger ou onglet conversation comme Zoom ou Meet, les dernires fonctionnalits de Teams semblent un peu rchauffes. Seule la transcription de la conversation en direct pourrait tirer son pingle du jeu, mais elle n’est pas encore prte.

Est-ce de la poudre aux yeux ou une réelle avancée ? Microsoft a sorti un mode « Together » dans Teams pour placer les participants à une visioconférence dans un auditorium virtuel. Il s’agit d’une deuxième salve d’annonces depuis un mois pour la solution collaborative de l’éditeur de Redmond. Tout cela s’inscrit dans le cadre d’une « expérience Teams » remaniée qui capitalise sur certaines des promesses faites par Microsoft depuis des années.

Mercredi, Microsoft a déclaré que l’entreprise avait passé une grande partie des derniers mois à repenser la manière dont les réunions vidéo étaient menées. Environ 60 % des personnes interrogées par Microsoft ont déclaré se sentir moins connectées à leurs collègues pendant le confinement imposé par le coronavirus, aussi la nouvelle mise à jour Teams de Microsoft tente-t-elle de faire de la communication non verbale une priorité.

Copier-coller la concurrence

Plusieurs détails permettent ainsi de réagir en direct pendant une conversation, notamment avec des bulles de tchat et des boutons de réactions en direct, comme sur des live Facebook ou Instagram. Dans une version antérieure, l’option « lever la main » faisait simplement apparaître une petite icône de main. Désormais, Teams affiche en jaune la fenêtre du participant qui souhaite prendre la parole.

Microsoft mime la concurrence pour perfectionner Teams

Au cours d’une visioconférence, les participants pourront désormais réagir via des émoticônes dans Teams, comme lors de live Facebook ou Instagram. (Crédit : Microsoft)

De plus, comme ses concurrents avant lui, Teams a aussi ajouté une fenêtre de conversation pour poursuivre la conversation sans interrompre le présentateur. Mais l’outil présente ces échanges écrits sous forme de bulles de tchat, avec de petits bouts de texte qui apparaîtront au-dessus de votre tête si vous souhaitez intervenir avec un commentaire ou une question.

Choses promises, choses en attente

Microsoft rappelle aussi depuis un certain temps que la transcription et la traduction sont des éléments clés de l’expérience de bureau collaboratif. Les transcriptions en direct arriveront plus tard dans l’année indique l’éditeur, qui ajoute qu’un fichier de transcription de la réunion sera disponible en fin de visio. A noter que si un groupe de plusieurs personnes se joint à un meeting depuis une salle de réunion, Teams ne pourra pas distinguer qui parle dans ce groupe et identifiera la salle dans son ensemble. Car la distinction des intervenants prenant la parole pendant la visio et dans la retranscription arrivera « bientôt » a indiqué Microsoft. La traduction en temps réel n’est pas pour tout de suite.

Microsoft mime la concurrence pour perfectionner Teams

La transcription des échanges sera maintenant disponible en fin de réunion Teams. (Crédit : Microsoft)

L’éditeur de Redmond est en retard concernant la modification des arrière-plans grâce à des algorithmes d’IA. Il va désormais être possible d’ajouter des filtres vidéo pour ajuster les niveaux d’éclairage de manière algorithmique et créer d’autres effets. Une vue dynamique de la conversation permet d’ajuster la taille des fenêtres vidéo des participants, mais aussi d’épingler les principaux intervenants. La capacité de ces salles de réunion virtuelles passent à 1 000 participants, mais il ne sera pas possible de les voir toutes en même temps à l’écran. Le maximum de fenêtres simultanées prises en charge reste fixé à 49.

D’une certaine manière, le mode « Together » combine tout cela. Au lieu de placer les participants dans leurs propres fenêtres vidéo, Microsoft utilise l’IA pour découper la silhouette des participants et les placer dans un auditorium virtuel. Le résultat peut sembler un peu surréaliste mais c’est une façon de placer plus de participants virtuels à l’écran en même temps. Ce mode sera lancé en août et de nouveaux décors seront ajoutés au fil du temps.

Microsoft mime la concurrence pour perfectionner Teams

L’éclairage d’une pièce pourra être corrigé de manière algorithmique dans Teams pour améliorer la qualité de la visio. Des filtres pour flouter l’arrière-plan arrivent également, comme sur Zoom. (Crédit : Microsoft)

Cortana revit sur Teams mobile

Microsoft renforce également l’expérience mobile de Teams. Javier Soltero, anciennement responsable du développement de Cortana, a déclaré à nos confrères de PCWorld en 2018 que Cortana seraient répartis sur diverses applications. Il a depuis quitté Microsoft pour diriger la G Suite de Google, mais le vice-président de Microsoft 365, Jared Spataro, a confirmé que l’assistant serait intégré dans Teams.

Dans les prochaines semaines, les utilisateurs de Teams sur Android et iOS (et qui s’abonnent à Microsoft 365) pourront ainsi demander à Cortana de passer un appel, d’envoyer des fichiers et d’écrire des messages à leurs collaborateurs par exemple.
Toujours plus de fonctionnalités

Microsoft mime la concurrence pour perfectionner Teams

Les suggestions de réponses seront disponibles sur l’application mobile de Teams. (Crédit : Microsoft)

Comme dans Gmail chez Google ou Outlook, Microsoft a ajouté la fonction de suggestions de réponses à Teams. L’outil collaboratif embarque aussi une application « Tâches », qui rassemble des fonctionnalités similaires d’Outlook et de Microsoft To-Do, fournissant un tableau de bord des choses à faire. Cette sorte de pollinisation croisée des fonctionnalités de l’éditeur a commencé avec Outlook (qui intègre un onglet « Calendrier » en plus des courriers dans l’application mobile), et se poursuit dans Teams.

Microsoft mime la concurrence pour perfectionner Teams

Alors que deux systèmes « compagnons » dédiés à Teams vont être mis en production par Lenovo et Yealink, Microsoft a indiqué que son propre système arrivera courant 2020. (Crédit : Microsoft)

Enfin, Microsoft a déclaré que des terminaux Teams, annoncés plus tôt cette année, seront déployés courant 2020. Cette déclaration de l’éditeur est un peu étrange, étant donné que Lenovo a lancé et mis en production son ThinkSmart View à 280 $ HT. Cet appareil « compagnon » est équipé d’une caméra frontale de 5MP et d’un écran IPS de 1200×800 8 pouces qui se connecte à un ordinateur portable, et ne fonctionne qu’avec Teams. Un terminal similaire de Yealink sera lancé plus tard dans l’année. Le Surface Hub, tableau blanc interactif de Microsoft, intégrera aussi l’outil collaboratif pour rejoindre une visioconférence par commande vocale.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0