fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

quels seront les impacts durables sur les politiques RH des organisations ?

Mai 5, 2020 | HACKING ET PARE-FEU, INTRUSION | 0 commentaires


La crise du Covid-19 va certainement transformer en profondeur nos entreprises et notre société.Depuis le début de l’épidémie, les fonctions RH ont mis en oeuvre de nouvelles mesures en matière de télétravail, sécurité & santé des salariés, dialogue social, activité partielle…

Numérique et télétravail : un duo gagnant pour le secteur tertiaire

Selon une note de l’OFCE publiée lundi 30 mars, 8,4 millions de personnes en France peuvent travailler à distance : la moitié sont des cadres, les autres sont employés qualifiés ou appartiennent aux professions intermédiaires. La mise en place du télétravail pour être efficace doit être accompagnée par l’employeur et les managers. De nombreux salariés ont dû s’adapter en urgence, sans préparation, à ce nouveau mode de travail, tels les enseignants, par exemple, avec des moyens et des compétences personnels hétérogènes.

Dans le secteur tertiaire, le télétravail s’avère être la solution gagnante durant le confinement. Au-delà de la crise covid19, le télétravail pratiqué régulièrement est une des réponses de développement économique durable et responsable face aux enjeux environnementaux.

Maintenir et développer une culture d’entreprise dans une organisation prônant le télétravail est essentiel. Pour la professeure Frances Frei et la directrice du Concire Leadership Institute Anne Morriss : “La culture nous dit ce qu’il faut faire lorsque le P-DG n’est pas dans la pièce.”

La crise Covid19 a accéléré le développement du télétravail dans nos organisations. Mettre en place des rituels, basés sur les valeurs et les règles de l’entreprise devient incontournable pour créer et entretenir une culture d’entreprise à distance. Cette nouvelle pratique d’organisation du travail doit nécessairement être animée par un management fondé sur la confiance et l’autonomie des collaborateurs. 

Accélération du numérique, management et formation à distance

Cette crise fait apparaître l’importance d’accélérer la numérisation des entreprises privées et publiques. Selon une enquête flash ANDRH, 33 % des DRH “anticipent une digitalisation accélérée de l’entreprise comme conséquence positive de cette crise … et 12 % misent sur la formation à distance ». Les organismes de formation, l’éducation nationale et l’enseignement supérieur vont devoir renforcer leurs programmes avec une offre digitale complète. Former également ses managers aux pratiques de management à distance peut être utile pour bien piloter la performance individuelle et collective et le bien-être des collaborateurs en télétravail.

Sécurité, santé des salariés et maintien de l’activité économique : un exercice complexe

Face à cette crise sanitaire, les actions de l’Etat en faveur du secteur productif et du secteur médical sont devenues une urgence absolue. Employés dans le secteur médical, livreurs, agents de nettoyage, éboueurs, conducteurs de métro, employés dans l’agro-alimentaire ou le secteur pharmaceutique, auxiliaires de vie, tous ces travailleurs auparavant « invisibles » pour une grande partie de la population apparaissent aujourd’hui comme des héros, des hommes et des femmes essentiels à la vie d’un pays.

On compte 18,8 millions de salariés, ouvriers ou employés qui ne peuvent effectuer leur travail à distance (Source OFCE). Les professionnels RH sont parfois amenés à gérer deux types de salariés, ceux en télétravail et ceux sur le terrain, avec des problématiques différentes, voire même antinomiques.

Concilier protection des salariés et maintien de l’activité économique des secteurs dits « essentiels » est un exercice délicat, principalement dans les activités de production.

Dès le début de la crise, les entreprises ont dû faire face aux problématiques sanitaires. A titre d’exemple, chez Quitoque où j’exerce la fonction de DRH, une équipe spécifique a été dédiée à l’hygiène et à la sécurité. Cette équipe a mis en place plusieurs protocoles sanitaires, rappelés régulièrement aux salariés (consignes gestes barrières, port du masque et gants jetables obligatoire, mis à disposition de gels hydroalcooliques, …) et des fournisseurs (agents de nettoyage, agents de sécurité, …). Nous bénéficions également de conseils réguliers de notre médecine du travail. Leur expertise est une aide précieuse dans le choix des mesures sanitaires. Des organismes de santé et sécurité au travail tels que l’Inrs s’avèrent également très utiles .

La santé des salariés se traduit aussi par un soutien psychologique pour ceux et celles qui vivent difficilement le confinement. Nombreux centres de médecine du travail proposent cet accompagnement par des psychologues ou assistances sociales.

Au-delà de la période de confinement, le reprise de l’activité économique se déroulera avec des mesures de protection renforcées en entreprise et dans les lieux publics.

La crise Covid19 renforcera durablement les plans d’actions des entreprises : anticipation des stocks, amélioration en continue des mesures de sécurité et d’hygiène, communication encore plus étroite avec les parties prenantes (médecine du travail, IRP, …).

Renforcer le dialogue social pendant et après le Covid19

Pendant cette période anxiogène, le renforcement du dialogue social est un élément-clé, permettant de rassurer et d’apaiser les éventuelles tensions qui peuvent émerger. Il est essentiel de communiquer régulièrement avec les instances représentatives du personnel et les salariés, demander leur avis, mesurer le climat social.

La crise covid19 a mis en lumière les failles de secteurs économiques et sociaux qui se sont dégradés depuis une trentaine d’années, faute de rentabilité économique mais pourtant fondamentaux. Pour la sécurité sanitaire des français, des pans entiers de notre économie vont devoir être revisités. 

Concentrer nos investissements vers des secteurs dits « essentiels » (système solide de santé, politique d’aide à la personne digne de nos séniors, production pharmaceutique de médicaments et appareils médicaux « essentiels”, développement accélérée d’une agriculture raisonnée et de circuits courts agro-alimentaires pour faire vivre nos producteurs locaux, …) apparaît la première priorité de nos politiques à la sortie de la crise.

Cette période de crise sans précédent va également accélérer la transformation digitale des entreprises : cette conduite de changement se traduit par la mise en place de mesures RH adaptées aux besoins des équipes travaillant de plus en plus à distance : le renforcement d’outils de visio-conférence (Teams, Google Meet, Zoom, …) , de formation à distance (e-learning, Mooc, Cooc, Spoc, Sooc…), de bonnes pratiques de management à distance, … Cette épreuve apporte plus d’autonomie et de flexibilité aux équipes.

Enfin, cette crise rappelle aux organisations l’importance de protéger ses salariés et son environnement. Les entreprises vont plus que jamais devoir renforcer leur politique RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale). La plateforme RSE de Stratégie France est un bon outil de réflexion et d’actions en la matière (A lire pour s’inspirer l’article sur l’empreinte biodiversité des entreprises).



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0