fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Avr 29, 2020 | economie | 0 commentaires



Vous cherchiez une nouvelle solution pour vos réunions ou vos apéros du vendredi soir ? Ne cherchez plus, vous avez peut-être trouvé votre candidat idéal. Google vient en effet d’entrer dans la danse des solutions de visiochat grand public. Le géant de Mountain View vient d’annoncer que Meet, sa solution de visioconférence, jusqu’à présent payante et réservée aux abonnés à la GSuite, sera accessible gratuitement à toute personne possédant un compte Google. Elle remplacera d’ailleurs Hangouts.

5708 années de réunions vidéo par jour

A partir du 4 mai, la société américaine étendra l’accès à son service à un nombre croissant d’utilisateurs. A l’heure actuelle, et c’est autant un indice de la popularité du service que de la capacité des infrastructures de Google à tenir la charge, la société indique que l’utilisation quotidienne de Meet a été multipliée par 30 depuis le mois de janvier 2020. Chaque jour depuis le mois d’avril, trois milliards de minutes de réunions en vidéo (presque 5708 années !) sont assurées et trois millions de nouveaux utilisateurs s’ajoutent à la base existante. Plus de 100 millions de personnes utilisent désormais Meet en version payante.

Utilisable depuis un navigateur ou une application

Pour utiliser ce service, il suffira de télécharger l’appli dédiée sur iOS et Android ou de se connecter au site meet.google.com depuis Chrome ou n’importe quel navigateur compatible avec la technologie WebRTC (Firefox ou Safari, par exemple). Il vous faudra ensuite vous identifier, puis créer une réunion ou en rejoindre une.

Fort d’années d’expérience avec sa version pro, Google insiste sur l’attention portée à la sécurité de vos conversations. Pour des raisons d’accès possible via différents types de plates-formes, elles ne sont pas chiffrées de bout en bout, néanmoins, elles le sont pendant leur phase de transmission et lorsqu’elles sont enregistrées sur Google Drive.

Attention toutefois lorsque vous partagez le lien de votre séance de chat, mieux vaut ne pas le confier à n’importe qui, même si un représentant de Google nous a assuré qu’il était possible de contrôler l’accès à son salon virtuel et de n’y faire entrer que les personnes qu’on souhaitait y voir venir. Il est même possible de verrouiller un salon une fois que les invités souhaités sont présents.

Par ailleurs, Google prend la peine de préciser que les données des utilisateurs de Meet ne sont pas traitées à des fins publicitaires, ni vendues à des clients tiers.

L’essentiel et un peu plus…

D’un point de vue des fonctionnalités, Google promet de nombreuses nouveautés dans les jours, semaines et mois à venir, comme une fonction qui floutera l’environnement derrière vous. Une option qui existe déjà dans certaines solutions concurrentes, comme Teams, par exemple. Néanmoins l’existant est déjà conséquent. On peut ainsi activer un système de sous-titre  quand on communique avec quelqu’un qui parle une langue qu’on ne maîtrise pas parfaitement. Il est aussi possible d’utiliser une fonction qui réduira, voire supprimera, les bruits parasites. Cela s’avère pratique quand un chien aboie trop fort, qu’un utilisateur produit un son désagréable et répétitif, etc. Les recherches en intelligence artificielle de Google se retrouvent partout.

De manière plus classique, il devrait également être possible de partager son écran pour afficher une présentation ou montrer les photos des petits derniers. Il est aussi possible d’afficher une mosaïque présentant les 16 personnes les plus actives dans la conversation. Mais seize n’est pas le maximum d’invités dans une session vidéo. Il est possible d’en accueillir jusqu’à 100, sans limite de temps pour le moment. Une durée limite d’une heure sera activée à partir du 30 septembre. De quoi passer cette fin de printemps et peut-être même l’été en famille et entre amis, à distance.

Sans vouloir nous confirmer que cette ouverture est liée à l’explosion de la notoriété de solutions concurrentes, comme Zoom, Google reconnaît que la situation actuelle l’a poussé à accélérer les choses. Simple d’utilisation, une fois un compte Google créé, a priori très sécurisé, Google Meet pourrait bien avoir tout du candidat parfait pour assurer vos réunions professionnelles, vos apéros entre amis et vos discussions en famille.​​​​​​





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0