fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Mai 8, 2020 | economie | 0 commentaires


La perspective de reprendre les transports en commun à la fin du confinement n’enchante pas tout le monde et nombreux sont ceux qui envisagent sérieusement l’achat d’un vélo électrique pour réaliser les trajets domicile-travail. Il y a bien sûr la possibilité de recourir au bonus écologique, mais il existe également une subvention d’un montant bien plus intéressant. Depuis décembre dernier, la région Ile-de-France propose une aide de 500 euros (voire 600 euros dans le cas d’un modèle cargo) pour l’achat d’un vélo électrique. Mais comment bénéficier de ce coup de pouce ? Pour quels vélos cette offre est-elle valable et quelles sont les conditions pour en profiter ?

Comment demander l’aide de 500 euros ?

Contrairement au bonus écologique classique, l’aide régionale pour l’achat d’un vélo électrique ne peut être entreprise par un vendeur de cycles, mais uniquement par l’acheteur et seulement dans le cas de l’achat d’un vélo neuf. Notez également que c’est une aide qui vient en complément de ce bonus écologique et qu’il vous faudra fournir la preuve d’une demande (acceptée ou non) pour prétendre aux 500 euros. Dans le cas d’une aide préalable de votre ville ou de votre département, la région complétera ce coup de pouce initial jusqu’à atteindre le plafond de 500 euros, soit le montant maximum de l’aide. La demande se fait sur le site « Ile-de-France mobilités » et nécessite la création d’un compte personnel. Il suffit ensuite de remplir ce formulaire en ligne. La demande devra ensuite être complétée par un justificatif de domicile une preuve d’achat du vélo, une copie de sa pièce d’identité ainsi qu’un RIB.

La démarche n’est pas spécialement longue mais elle impose tout de même de répondre obligatoirement à un questionnaire concernant les raisons qui vous ont incité à opter pour un vélo électrique. 

Ile-de-France mobilité indique que le délai de traitement de la demande peut prendre jusqu’à un mois. Une fois le dossier accepté, le remboursement est effectué en trois ou quatre mois. 

L’attribution de l’aide est-elle soumise à des contreparties ?

L’aide de 500 euros est soumise à trois conditions assez strictes. 

  • Il y a d’abord l’obligation d’avoir déjà effectué une demande préalable pour des aides financières locales. 
  • Mais il y a surtout l’engagement de ne pas revendre son vélo électrique dans un délai de trois ans. Pour l’instant, un engagement sur l’honneur suffit mais dès lors que les vélos neufs seront obligatoirement marqués, cet identifiant unique pourrait bien servir de preuve de bonne foi. 
  • Enfin, il s’agit d’un coup de pouce, qui n’est valable qu’une seule fois.

Comment est calculé le montant de l’aide ? Comment atteindre les 500 euros ?

Le montant de l’aide régionale pour l’achat d’un vélo électrique n’est pas fixe. Ces 500 euros (pour un VAE) ou 600 euros (pour un vélo cargo) représentent un plafond et donc la somme maximale qui pourra vous être versée. Selon les termes du contrat, l’aide porte sur 50% du prix TTC du vélo. En d’autres termes, pour bénéficier d’un remboursement de 500 euros, votre facture doit être au minimum de 1000 euros. Voici trois cas pratiques :

  • Pour l’achat d’un vélo électrique à 1000 euros, l’aide de 50% du prix TTC s’élève à 500 euros. Vous pourrez donc prétendre à l’intégralité du montant de l’aide et votre vélo vous coûtera 500 euros.
  • Pour l’achat d’un vélo électrique à 600 euros, l’aide de 50% du prix TTC s’élève à 300 euros. Vous ne pourrez donc pas prétendre à l’intégralité du montant de l’aide régionale. Mais le prix final de votre vélo sera tout de même très avantageux puisqu’il vous reviendra à 300 euros.
  • Pour l’achat d’un vélo électrique à 3990 euros, l’aide de 50% du prix TTC étant plafonnée, elle s’élève à 500 euros. Vous pourrez prétendre à l’intégralité du montant de l’aide qui réduira la facture totale à 3490 euros.

Pour l’achat d’un vélo cargo, l’aide s’attribue de la même façon mais son montant varie légèrement. S’il s’agit d’un modèle classique, musculaire, le montant plafond est de 500 euros. Mais si vous optez pour un vélo cargo à assistance électrique cette somme peut être portée à 600 euros.

Technos

Petite astuce : certains accessoires sont également éligibles à l’aide. Panier, casque et autres antivols peuvent être associés lors de l’achat d’un VAE pour, par exemple, atteindre le montant pivot de 1000 euros.

Quels sont les vélos électriques concernés ?

Assez naturellement, l’offre de la région Ile-de-France ne fait pas de distinction entre les différents types de VAE sur le marché. Que vous optiez pour un cycle taillé pour la ville, un gravel à tout faire ou même un vélo de course à assistance électrique, vous pouvez prétendre au coup de pouce dans ses conditions optimales.

Pour le reste il n’y a aucune autre restriction si ce n’est que les vélos doivent être conformes à la réglementation en vigueur, c’est à avoir une assistance électrique limitée à 25 km/h. Autrement dit, inutile d’espérer faire des économies sur l’achat de votre prochain Speedbike.

Quel vélo électrique choisir ?

L’offre de vélos électriques est pléthorique, et les prix très variables. La rédaction de 01net.com teste régulièrement des VAE et s’est même fendue d’un top 5 des meilleurs vélos à assistance électrique. Celui-ci sera régulièrement mis à jour avec, notamment l’arrivée des nouveaux Van Moof S3/X3 ou encore du Cowboy 2020.

Enfin, si vous hésitez encore sur l’intérêt d’investir dans un VAE, sachez que pour 40 euros par mois (hors réductions), le service Véligo permet de s’essayer au vélo électrique sur une durée de 6 mois. 





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0