fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Mai 19, 2020 | economie | 0 commentaires


Samsung annonce aujourd’hui un nouveau capteur à destination des modules caméra des smartphones, l’ISOCELL GN1. Un gros capteur à deux égards : de part ses dimensions, d’une part, puisqu’il s’agit d’un capteur au format 1/1.3″, soit quasiment aussi gros que le capteur « géant » du module caméra des Huawei P40. Mais aussi par sa définition d’image de 50 Mpix. Une importante définition d’image que Samsung combine ici pour la première fois avec sa technologie Dual Pixel.

Jusqu’à présent en effet, Samsung avait en gros deux gammes principales. D’un côté, celle des capteurs avec une horde de pixels (jusqu’à 108 !), dont la super définition d’image permet d’affiner la qualité d’image en combinant les informations des photodiodes par groupe de 4 (Tetracell) ou de 9 (Nonacell). De l’autre, les capteurs très rapides à faire la mise au point grâce à leurs pixels embarquant deux photodiodes participant à la mise au point (Dual Pixel), une technologie introduite à l’époque par le Galaxy S7.

Technos

L’ISOCELL GN1 est le premier capteur à être à la fois très dense en pixel – mais grâce à sa grande taille les photosites restent grands (1,2 micron) – et à disposer d’une technologie d’autofocus solide. Avec deux photodiodes par photosites, cela représente pas moins de 100 millions de points de détection de phase. De quoi faire la mise au point rapidement et de manière très précise (100% de la surface du capteur est utilisée).

Technos

Côté définition d’image, le capteur embarquant une matrice de type Tetracell, il produira des images soit en 50 Mpix grâce à un algorithme de rematriçage, soit des images en 12,5 Mpix avec la combinaison de pixel (pixel binning). Samsung vante même un algorithme logiciel qui permettra de shooter des images en super résolution de 100 Mpix. Même à 50 Mpix, on aura donc droit à des images déjà très riches.
Quant au mode à 12,5 Mpix, la taille combinée de chaque groupe de 4 pixels permet de profiter de photosites de 2,4 microns de côté, ce qui est déjà très grand. Et donc très adapté pour les scènes de basses lumières.

Au rang des technologies et capacités embarquées, l’ISOCELL GN1 de Samsung intègre le HDR en temps réel par le biais de multiples expositions, une stabilisation électronique grâce à un gyroscope intégré ainsi que la captation de vidéo en définition 8K. Et de la 8K « premium » à 30 i/s, alors que le capteur 108 Mpix est limité à 24 i/s.

Grâce à ce nouveau capteur, Samsung espère réunir le meilleur des deux mondes – celui de la super définition, et celui de l’AF ultra rapide. Le Coréen semble ici avoir tiré les leçons de son capteur HM1 108 Mpix intégré dans ses Galaxy S20 Ultra, un capteur certes très défini, mais bien plus lent que les Dual Pixel classiques que Samsung intégrait depuis le Galaxy S7.
S’il s’agit d’une première pour Samsung, il ne s’agit pas d’une première pour Sony : le Japonais sait déjà fabriquer un capteur 50 Mpix avec une technologie de type Dual Pixel puisque c’est lui qui produit le capteur du module principal du P40 Pro. Mais Samsung talonne désormais le Japonais de très près.

Source : Samsung





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0