fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Mai 19, 2020 | economie | 0 commentaires



Une semaine à peine après que Sony a dévoilé le premier capteur d’image au monde intégrant une puce de calcul dédiée à l’IA, Microsoft annonce s’emparer de la technologie du géant japonais et annonce développer des solutions logicielles qui vont s’intégrer dans le capteur. Issues des briques cloud Azure AI de Microsoft, ces outils permettront de piloter les capteurs et adapter leurs usages selon les besoins.

Microsoft n’a pas donné de détails quant au type de logiciels que la firme compte développer pour le capteur « intelligent » de Sony. Mais puisque le capteur IMX 500 intègre à la fois un DSP (calculs IA), un processeur d’image (ISV) et sa propre mémoire dédiée, chaque module caméra peut non seulement être programmé pour des usages différents, mais il peut aussi être reprogrammé à la volée depuis le cloud pour changer de tâche.

« Installé à l’entrée d’un local (le capteur) peut être utilisé pour compter le nombre de visiteurs pénétrant dans le lieu ; sur les étals d’un magasin, il peut être utilisé pour détecter les pénuries de produits ; au plafond il peut créer une carte en temps réel de l’occupation du lieu, et tout autre usage similaire » avait déclaré Sony la semaine dernière.

Microsoft développe ici les briques logicielles compatibles Azure qui vont permettre aux administrateurs cloud de gérer de telles caméras, qu’il s’agisse de leur programmation à distance ou de l’utilisation des données qu’elles produisent.

Source : Microsoft via ZDnet





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0