fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Mai 21, 2020 | economie | 0 commentaires



A l’occasion de son événement développeur Build, Microsoft vient de dévoiler son supercalculateur dédié à l’IA. Embarquant 285.000 cœurs CPU et 10.000 GPU, cette machine hors normes a pour ambition de devenir un gigantesque « cerveau» pour OpenAI,  une start-up cofondée par Elon Musk et dans laquelle Microsoft a déjà injecté un milliard de dollars.

Microsoft ne livre que peu de détails quant à ses applications. Mais sa puissance de calcul devrait servir à entraîner des modèles « massifs », comprenant une quantité colossale de données diverses, conçus par Open AI. Une fois ces modèles entraînés sur le supercalculateur, ils seraient fournis aux développeurs pour qu’ils puissent bâtir des applications innovantes.

« Il s’agit de pouvoir faire une centaine de choses excitantes en matière de traitement automatique du langage naturel en parallèle et une centaine de choses excitantes en matière de vision par ordinateur » peut-on lire sur le billet de blog de Microsoft. « Quand on commencera à découvrir des combinaisons de ces domaines de perception, on aura de nouvelles applications qui sont difficiles à imaginer pour le moment ».

Ambitieux… Mais la mission d’Open AI est bel et bien d’essayer de concevoir une « IA générale », un graal encore très hypothétique, qui verrait des machines capables d’égaler voire de surpasser les facultés cognitives d’un être humain. Cet ordinateur en est sans doute l’une des briques. 

Selon les ingénieurs de Microsoft, le supercalculateur qui n’a pas encore de nom officiel « se placerait dans le top 5 » du Top500, le classement des plus puissants supercalculateurs du monde. Il reste cependant aux ingénieurs de Microsoft à être joueurs et à lancer les outils de mesure de performance pour vérifier (ou pas) que leur machine se place (ou pas) dans haut du panier. Pour se faire, sa puissance devra être strictement supérieure à 38 pétaflops.

Aucune information n’a pour l’heure filtré quant à la nature des CPU et des GPU embarqués. Mais si Microsoft décide de qualifier son supercalculateur pour qu’il rentre dans le top, les détails seront alors rendus publics.

Sources : Microsoft AI blog via The Register





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0