fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 16, 2020 | economie | 0 commentaires



À l’avenir, quand vous aurez des conversations hautement confidentielles, il sera peut-être préférable d’éteindre la lumière ! Des chercheurs de l’université Ben Gourion ont montré que l’on pouvait « entendre » les sons dans une pièce en observant les variations de luminosité d’une ampoule électrique qui se trouve à proximité. En effet, les sons sont des ondes de pression qui, lorsqu’elles arrivent sur une ampoule, peuvent la faire vibrer très légèrement.

La nature de ces vibrations dépend non seulement de l’intensité sonore, mais aussi de la fréquence. Et surtout, il s’avère que ces vibrations influent également sur la tension électrique… et donc sur la lumière. Là encore, les variations sont minuscules, de l’ordre de quelques centaines de microvolts. Mais c’est suffisant pour pouvoir récupérer à distance le signal sonore sous-jacent.

Pour cela, les chercheurs ont créé une station d’écoute composée d’un télescope numérique, dont le signal est transmis à un logiciel de traitement développé sur mesure et installé sur un PC portable. En effet, en traversant les différents dispositifs matériels, le signal se retrouve fortement déformé avec beaucoup de bruit. Pour pouvoir récupérer l’onde sonore initiale, il faut donc lui appliquer une batterie de filtres et d’algorithmes de réduction du bruit.

Mais ça fonctionne, et même plutôt bien. Dans une démonstration, les chercheurs ont réussi à reconstituer le son émis dans une pièce en captant la lumière d’une ampoule LED par un télescope situé à 25 mètres. Des enceintes Logitech Z533 situées à proximité de l’ampoule ont joué « Let it be » de Beatles, « Clocks » de Coldplay et un extrait d’un discours de Donald Trump (« Make America great again »). Dans les trois cas, le signal a été tellement bien reconstitué qu’il a pu être identifié par Shazam et SoundHound, dans le cas de la musique, et par le logiciel de reconnaissance vocale Google Cloud Speech, dans le cas du discours.

Les chercheurs soulignent que cette méthode d’écoute présente de multiples avantages. Elle ne nécessite pas d’équipement très sophistiqué, n’est pas intrusive et permet une écoute en temps réel. Heureusement, pour s’en protéger, c’est simple : il suffit de mettre un rideau opaque aux fenêtres.

Source : Université Ben Gourion





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0