fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 16, 2020 | economie | 0 commentaires


Après des années de lutte acharnée, Huawei a-t-il enfin détrôné Samsung pour devenir le plus grand vendeur de smartphones ? Selon l’institut Counterpoint Research, le géant chinois a en tout cas réussi à obtenir le titre qu’il convoite tant au mois d’avril 2020, avec 19% de parts de marché mondial, contre 17% pour son meilleur ennemi coréen. On lit depuis quelques heures sur les réseaux sociaux que Huawei est le nouveau plus grand constructeur du monde et que Samsung, sur le déclin, a finalement perdu la guerre. Laissez-nous vous expliquer pourquoi ce n’est pas vrai. 

Avril 2020, un mois confiné 

2020 n’est pas une année comme les autres. Pour rappel, les trois premiers mois de l’année ont été ceux du début de la crise du coronavirus en Chine, entrainant une chute colossale du marché du smartphone dans l’empire du Milieu (-38,9% en janvier, -56% en février et -23,3% en mars). Ce n’est qu’en avril que le marché a pu redémarrer avec une forte hausse de 14,2% par rapport au même mois en 2019.  

En avril, le marché chinois était donc un des rares non impactés par la pandémie (il était même boosté par l’envie des consommateurs de revivre normalement). Pendant ce temps en France, les ventes s’effondraient d’approximativement 30-50% en fonction des semaines selon des documents que 01net.com a pu consulter. Cette tendance est la même aux États-Unis et dans les autres pays confinés, ce qui a complètement déformé le marché. En même temps, est-il étonnant de voir les consommateurs penser à autre chose qu’à leur nouveau smartphone en pleine pandémie ? 

Pourquoi parlons-nous de déformation du marché ? Tout simplement parce que la Chine s’est mise à peser à elle seule une part colossale sur le marché du smartphone en avril 2020. Dans ce pays, où Samsung représente moins de 1% du marché, Huawei est de très loin le meilleur élève. Ses parts de marché mondiales apparaissent donc gonflées, ce qui lui permet de devenir le plus grand constructeur de la planète. Cela n’enlève rien à la bonne santé financière du groupe, mais difficile d’affirmer pour autant que Huawei est le nouveau numéro 1 mondial. À échelle trimestrielle, il est d’ailleurs fort probable que Samsung conserve sa première place. 

En France, Huawei se porte bien

Toujours dans la catégorie déformation de la réalité, on lit régulièrement que les ventes de Huawei se seraient effondrées en Europe et que le constructeur chinois n’arriverait plus à vendre de smartphones en France à cause du bannissement américain, qui l’empêche d’installer les services Google sur ses nouveaux appareils. C’est faux. 

Toujours selon des données que 01net.com a pu consulter, la part de marché moyenne de Huawei sur les dix dernières semaines en France est de 18,3% (contre à peine plus de 20% l’an passé), ce qui lui permet de conserver très facilement sa deuxième position. On peut accorder cette différence de 2% à la fulgurante ascension de Xiaomi et d’Apple, en nette progression cette année. 
En revanche, et c’est sans doute la donnée la plus révélatrice de la crise avec les États-Unis, Huawei gagne moins d’argent par produit qu’autrefois. Ses parts de marché d’un point de vue financier (les marques qui gagnent le plus) sont 5% inférieures à ce qu’elles étaient à la même période il y a un. Conclusion, les Huawei P30 de 2019, moins onéreux que les Huawei P40 de 2020, se vendent sûrement mieux. Il n’y a néanmoins pas de quoi crier à l’aide, Huawei va encore très bien. Tout est dans la nuance. 





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0