fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 17, 2020 | economie | 0 commentaires


Le cheval de Troie de la démocratisation de la 5G sera le smartphone. Et pour que les gens soient prêts à s’équiper en masse, il faut des terminaux – et donc des puces – accessibles. Comme le tout nouveau Snapdragon 690, la nouvelle puce milieu de gamme de Qualcomm, le leader mondial des SoC pour smartphones.

Le Snapdragon 690 a donc comme particularité d’intégrer le modem 5G X51 au sein même de la puce, une intégration à laquelle Qualcomm n’a toujours pas consenti pour ses puces haut de gamme de la série 800 (Snapdragon 855, Snapdragon 865). Un élément important pour réduire les coûts d’intégration des constructeurs d’une part (et donc réduire le prix des terminaux), mais aussi pour faire baisser la consommation énergétique globale.

Outre ce modem intégré, ce Snapdragon 690 apporte beaucoup d’options « de luxe » aux futurs smartphones milieu de gamme comme la prise en charge des écrans à 120Hz grâce au GPU Adreno 619L. Une puce graphique (intégrée, il s’agit ici d’une plate-forme tout-en-un) qui apporte en outre jusqu’à +60% de performances générales par rapport à l’Adreno 612 du Snapdragon 675 que cette nouvelle puce remplace.

Autre amélioration supplémentaire : un processeur d’image (Image Signal Processor, ISP) bien plus puissant puisqu’il est capable de gérer bien plus de pixels simultanément. Le Spectra 355L peut ainsi digérer jusqu’à 192 Mpix/s provenant de différentes sources – même si en pratique, il ne peut piloter qu’un module caméra de 48 Mpix sur un seul canal ou deux modules caméra de 32 Mpix et 16 Mpix sur deux canaux. Il apporte aussi, pour la première fois dans la série 600, l’enregistrement des vidéos en 4K HDR.

Un meilleur CPU que sur la série 700

Une des originalités de cette puce dans la gamme Qualcomm est que la partie CPU, outre les six cœurs basse consommation Kryo 560 (A55), comprend deux cœurs hautes performances Kryo basés sur les cœurs ARM Cortex A-77. Or, la puce plus haut dans la gamme, le Snapdragon 765 (et sa déclinaison gaming « 765G »), embarque deux cœurs Kryo 475 basés sur des cœurs A-76 plus anciens. Sur le papier, à fréquence équivalente, les performances CPU du Snapdragon 690 seront égales ou supérieures aux performances d’appareils plus haut de gamme. Qualcomm considérant sans doute que la partie GPU, plus performante sur les 765/765G, justifie la différence de prix.

Les premiers terminaux équipés du Snapdragon 690 devraient arriver dans la seconde moitié de l’année. Des smartphones qui pourraient représenter la première génération de terminaux 5G dont vraiment tout le monde pourra faire l’acquisition – le prix moyen serait autour de 300 euros. Et ainsi entraîner (ou pas), la lame de fond de conversion du parc 4G vers la 5G.





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0