fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 20, 2020 | economie | 0 commentaires


Quelques semaines après voir lancé Junior, sa carte de paiement pour les enfants, la néobanque Revolut annonce le lancement de Rewards, son système de cashback en France (et en profite au passage pour changer le design de son application). Grâce à un partenariat noué avec de nombreux partenaires prestigieux comme Monoprix, Nike Orange, SFR ou AliExpress, la fin tech remboursera à ses clients un pourcentage de leurs achats. Le cashback, très répandu aux États-Unis, fait peu à peu son apparition en Europe. 

À lire aussi : Néobanques, banques en ligne, le grand comparatif 

Du cashback façon Apple 

Il serait malhonnête de dire qu’Apple a inventé le cashback, mais les similitudes entre l’offre de Revolut et celle du Californien sont tout de même troublantes. Aux États-Unis, Apple propose aux propriétaires de sa carte de crédit des remboursements de l’ordre de 3% sur leurs achats Apple, Nike, Uber ou Wallgreens en cashback. L’argent réapparaît alors sur le compte du client au bout de quelques heures.

Revolut est l’un des premiers à lancer une offre similaire en Europe même si, dans le cas de la néobanque anglaise, l’attente est un peu plus longue. En effet, il est indiqué que certains remboursements seront effectués dans un délai de 90 jours. En revanche, et c’est plutôt positif pour les clients, les pourcentages remboursés sont souvent plus importants. 8% chez Monoprix, 4% chez Nike ou 5% chez Huawei, par exemple. Progressivement, Revolut retire à Apple tous les avantages que ce dernier pourrait avoir s’il souhaitait lancer son service en Europe. 

En plus du cashback, Revolut Rewards propose aux clients de la banque des codes promo sur certaines enseignes (Revolut vous crédite une certaine somme et se rémunère alors comme n’importe quel site qui publie des liens affiliés). Le système est censée s’adapter automatiquement à l’utilisateur grâce à l’intelligence artificielle, en proposant des offres susceptibles de lui plaire. N26, le principal concurrent de Revolut, propose lui aussi de bons plans avec des codes promo mais ne s’est pas encore lancé dans le cashback. 

Revolut indique que dans les prochaines semaines, de nombreux autres partenariats seront lancés. Une cinquantaine sont déjà disponibles au lancement et fonctionnent quelle que soit la façon dont vous payez (carte, Apple Pay/Google Pay, paiement sur internet…).  Les propriétaires d’une carte gratuite ne sont pas éligibles à Revolut Rewards. 





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0