fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 23, 2020 | economie | 0 commentaires



La ministre de l’Environnement et le ministre de la Santé estiment qu’il faut temporiser sur le sujet de la 5G. Elisabeth Borne a déclaré au Journal du Dimanche qu’elle avait écrit avec Olivier Véran au Premier ministre.

Le duo considère qu’il faudrait « attendre l’évaluation de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’environnement et du travail) avant le déploiement de la 5G ».

L’Anses doit rendre ses conclusions sur les effets biologiques et sanitaires de la 5G à la fin du premier trimestre 2021. Si la 5G est lancée cette année, cela revient à la déployer avant de savoir si elle fait peser un risque sur notre santé. Une contradiction que ne manquent pas de souligner les opposants à cette technologie.

La 5G reste une priorité industrielle pour Bercy

Le problème, c’est que les enchères pour les fréquences auront lieu en septembre. Et que les opérateurs comptaient lancer commercialement la 5G dans la foulée avant la fin de l’année. Ils y sont même fortement incités par Bercy pour qui « la 5G est une priorité industrielle ». Le gouvernement délivre donc des messages complètement contradictoires. Et il va falloir trancher.

Le sujet a également été soulevé ce week-end par les citoyens de la convention pour le climat qui ont jugé le passage de la 4G à la 5G « sans réelle utilité ».

Source : Le Journal du dimanche





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0