fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 25, 2020 | economie | 0 commentaires



Qualcomm vient d’ouvrir un nouveau centre de recherche et développement (R&D) dédié aux smartphones au Vietnam. Pourquoi vous en parler ? Parce que loin d’être anodin, le choix du Vietnam illustre un changement d’attitude des géants des semi-conducteurs : la guerre technologique et commerciale que se mènent la Chine et les USA commence à influencer les décisions des grandes entreprises américaines.

Car ce centre de recherche composé de trois laboratoires – tests de radiofréquences, tests de performances et consommation électrique, évaluation qualité d’image des ISP – revêt désormais un intérêt stratégique pour les Américains. Au lieu d’aller puiser dans le gigantesque pool d’ingénieurs chinois, Qualcomm a privilégié le Vietnam, un pays d’Asie du sud-est certes en plein boom économique et technologique, mais moins riche en talents.

Outre l’attrait de coûts inférieurs – même la Chine commence à être chère pour les industriels ! – cette installation dans un pays qui était en guerre contre les USA dans les années 60 a deux autres intérêts. Primo, cela permet d’éviter des tracas administratifs avec l’administration Trump. Deuxio, cela permet à Qualcomm de limiter l’espionnage industriel autour de son savoir-faire en 5G. Avec des champions des télécoms comme Huawei ou ZTE, la Chine est désormais le numéro un mondial de l’équipement en 5G, mais Qualcomm a toujours l’avantage dans le domaine des modems et des antennes RF.

Si le cas de cette installation est intéressant, c’est aussi parce que le Vietnam commence à devenir une vraie alternative à la Chine dans certains cas : le pays est devenu un des fers de lance de Samsung qui y fait développer l’essentiel de ses Galaxy. Mis à part la série S, tous les smartphones Galaxy jusqu’à la ligne « Galaxy A » sont développés et construits au Vietnam. Le Vietnam est d’ailleurs l’un des pays où Samsung a le plus d’employés au monde : en 2017, un communiqué de l’entreprise coréenne stipulait que le conglomérat employait pas moins de 100.000 personnes sur place, soit le tiers des effectifs mondiaux du coréen à l’époque !

Et Samsung n’est pas le seul géant à se tourner vers l’ancienne colonie française : Apple a ainsi délocalisé une partie de la production de ses Airpods de la Chine vers le Vietnam en mai dernier. Afin, notamment, d’éviter les sanctions américaines à l’import des produits fabriqués en Chine imposés par le gouvernement américain.

L’arrivée de Qualcomm au Vietnam va donc renforcer l’importance du pays. Au détriment de la Chine, dont le marché intérieur est pourtant largement supérieur. Un marqueur de la perte d’attrait de l’Empire du Milieu ?  

Source : TechRadar





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0