fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 25, 2020 | economie | 0 commentaires


55% du trafic Internet est généré par seulement quatre fournisseurs de contenus en France en 2019 contre 53% l’année précédente. Ces chiffres sont fournis par l’Arcep, via son rapport sur l’Etat d’Internet en France publié ce jour.
Ce sont des moyennes calculées par semestre. L’étude ne donne aucune indication sur les effets de la crise sanitaire survenue cette année. 

Amazon progresse doucement

Dans le détail, on voit que Netflix représente 24% du trafic en 2019. Un niveau légèrement plus élevé que l’année dernière (+1%) mais la progression n’est pas significative.
Les autres gros consommateurs de bande passante sont tous des piliers du streaming vidéo : Google possède la plate-forme YouTube, Akamaï est un CDN (Content Delivery Network) qui fournit des serveurs cache à Microsoft ou Apple, et enfin Facebook. On notera que ce quatuor est suivi par Amazon qui progresse lentement mais sûrement.

Cette tendance sera-telle encore accentuée par la crise sanitaire qui a encouragé le télétravail, l’école à distance et les divertissements en ligne ? C’est plus compliqué que cela. D’un côté, le recours au streaming vidéo a explosé. De l’autre, les grandes plate-formes ont été amené à réduire leurs débits.

« Certains fournisseurs de contenu, et notamment de streaming vidéo, ont modifié l’encodage ou la résolution par défaut des vidéos, ce qui a eu comme effet de diminuer le volume de trafic acheminé pour un même niveau d’usage par les clients finals », nous a confié l’Arcep.

Le classement 2020 pourrait donc réserver quelques surprises.





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0