fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 26, 2020 | economie | 0 commentaires



Et si le successeur de du Mercedes EQC était équipé d’une GeForce ? Aussi improbable puisse-t-elle paraitre, cette alliance est bien une réalité depuis que la firme allemande et le spécialiste des puces graphiques ont conclu un partenariat industriel. Il ne s’agit pas là de la première incursion de Nvidia dans le monde de l’automobile puisque l’Audi A8, par exemple, bénéficie de la puissance de calcul d’une GTX 1080 Ti pour ses assistances d’aide à la conduite. En revanche, il s’agit du premier partenariat majeur qui s’inscrit dans le temps et qui pourrait avoir de sérieuses conséquences sur l’industrie de la voiture autonome.

En effet, dès 2024 les nouveaux véhicules de Mercedes seront équipés de la nouvelle plateforme Drive AGX Orin de Nvidia. Spécialement conçue pour les véhicules autonomes, celle-ci est basée sur la combinaison d’un SoC Orin et d’un CPU ARM Hercules. Surtout, et c’est là tout l’intérêt de Mercedes, le système Drive AGX devrait offrir une vitesse de calcul de 200 TOPS, ce qui devrait permettre aux futurs capteurs des véhicules autonomes d’évoluer non seulement dans leur capacité d’analyse des données mais surtout dans la manière de les croiser entre elles. « Cette nouvelle plateforme deviendra un système efficace, centralisé et défini par un logiciel dans tous nos futurs véhicules Mercedes-Benz », a expliqué Ola Källenius, président du conseil d’administration de Daimler AG et directeur de Mercedes-Benz.

Derrière le partenariat, la rivalité avec Intel

La nature de la collaboration entre Mercedes et Nvidia est évidente. Il s’agit de développer les fonctionnalités qui aboutiront à l’autonomie de niveau 4, c’est à dire permettre à la voiture de réaliser seule un trajet de bout en bout dans une zone géographique spécifique, soit l’avant dernier stade avant l’autonomie totale. 

Mais au-delà du partenariat, ce qui interpelle, c’est le timing de la communication de Mercedes. En effet, jusqu’à la semaine passée, la firme de Stuttgart marchait main dans la main avec BMW, lui-même allié à Intel/Mobileye. Le virage soudain opéré par la la marque à l’étoile ne fera qu’alimenter la grande rivalité entre Intel et Nvidia dans le domaine de la voiture autonome. 





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0