fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 30, 2020 | economie | 0 commentaires



Le président de Microsoft doit se jouir. Alors qu’il prenait la parole la semaine dernière pour s’interroger sur les pratiques d’Apple et de son AppStore, on apprend que le département américain de la Justice est bien avancé dans son enquête. Un an après avoir lancé les premières auditions, les investigations se poursuivent et l’équivalent de notre ministère de la justice en est même venu à démarcher lui-même les développeurs pour les entendre.

Au cœur de la fronde, les fameux 30% de commission prélevés par Apple pour toute souscription qui serait réalisée au travers d’une application téléchargée sur les terminaux iOS de la marque.
Alors que la totalité de la somme revient au développeur si l’utilisateur passe par un navigateur, Apple prélève automatiquement 30% de la somme si l’utilisateur réalise la même démarche par le biais de l’app. Sans voir totalement disparaître ce moyen de souscription, certains développeurs demandent de pouvoir mettre en place une alternative de paiement lors de la souscription via l’app.

L’enquête suit son cours mais Apple devrait commencer à se faire des soucis. Si les enquêteurs travaillent en priorité sur la régie publicitaire de Google – une enquête qui pourrait mener à l’ouverture d’un procès dès cet été – Apple semble bien parti pour être le prochain.

Source : Bloomberg





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0