fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juin 30, 2020 | economie | 0 commentaires



L’Apple Watch veut du bien à vos mains

Lundi 22 juin, Apple présentait les nouveautés de ses différents systèmes d’exploitation, lors de sa conférence WWDC. Parmi les annonces, une nouvelle fonction disponible sur WatchOS 7 permet à votre Apple Watch de détecter le moment où vous vous lavez les mains.
La smartwatch lancera alors un compte à rebours de vingt secondes, la durée recommandée par les autorités sanitaires pour un nettoyage efficace. Si vous arrêtez avant, l’Apple Watch met le compte à rebours en pause, et fait apparaître un message vous invitant à poursuivre le lavage jusqu’à la fin des vingt secondes.
Apple offre ici une fonctionnalité dans l’ère du temps, en pleine épidémie de Covid-19.

Quand TikTok perturbe le meeting de Donald Trump

Le président américain avait donné rendez-vous à ses militants le 21 juin à Tulsa, dans l’Oklahoma. Quelques jours auparavant, Donald Trump se vantait sur Twitter d’avoir enregistré plus d’un million de réservations de places en ligne pour son meeting de campagne. Pourtant, le jour même, à peine plus de 6 000 militants étaient présents, et des milliers de sièges sont restés vides dans une salle pouvant pourtant accueillir près de 20 000 personnes.

La raison ? Un canular devenu viral sur TikTok, initié par des membres de la communauté K-Pop (un style musical sud-coréen). En effet, profitant de la possibilité de réserver en ligne gratuitement des places pour le rassemblement de Donald Trump, des dizaines de milliers d’internautes se sont rués sur la plate-forme, sans aucune intention de se rendre au meeting. Beaucoup d’entre eux se sont ensuite filmés sur TikTok devant la confirmation de leur réservation, et le phénomène a grandi rapidement, induisant Trump et ses militants en erreur. Un véritable camouflet pour le président des États-Unis.

Les grandes enseignes américaines en veulent à Facebook

Depuis plus d’une semaine, de nombreuses entreprises américaines telles que Patagonia, The North Face, Ben & Jerry’s ou encore Coca-Cola et Unilever, ont appelé au boycott de Facebook et annoncé qu’elles suspendaient leurs publicités sur le réseau social dirigé par Mark Zuckerberg.

Ce boycott survient dans le cadre de la campagne #StopHateForProfit, lancée à l’initiative de plusieurs associations de défense des droits civiques et des afro-américains. Facebook est largement critiqué pour ne pas modérer suffisamment les contenus à caractère haineux ou racistes.

Dans le reste de l’actualité, cette semaine dans le Snap, retrouvez aussi des images des stories lancées en France par LinkedIn. Le format demeure classique, à savoir des vidéos éphémères de 24h, en format vertical et d’une durée de vingt secondes. Néanmoins, LinkedIn poursuit son développement en tant que réseau social à part entière.

Enfin, nous vous parlons aussi du boycott de Twitch par certaines joueuses, qui se plaignent de l’inaction de la plate-forme face au sexisme et au racisme de certains streamers ou spectateurs. Des joueuses sont en effet régulièrement prises à partie pendant leurs directs.





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0