fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juil 2, 2020 | economie | 0 commentaires



Version physique en magasin, version dématérialisée sur l’eShop. Depuis ce premier matin de juillet 2020, Nintendo met en place une nouvelle politique commerciale pour certains des jeux de sa dernière console, la Switch. Une politique qui risque de faire grincer quelques dents : l’achat de cartes avec des codes de jeux dématérialisés n’est plus possible en magasin ou sur les sites Web des enseignes. Cela ne concerne que les jeux développés et édités par Nintendo. Les éditeurs tiers sont libres de continuer à faire comme bon leur semble. Ouf, on est presque soulagé.

À lire aussi – Jeux vidéo : l’incroyable performance de Nintendo en France

Ainsi, seules les versions boîtes des Mario, Zelda et autres Pokémon resteront disponibles en rayon ou sur les pages Web de vos magasins préférés.

Toute la distribution de ces mêmes licences, en version dématérialisée, se concentrera dorénavant sur le store en ligne de Nintendo, l’eShop. Une déclaration officielle transmise au site NintendoLife explique la position de Big N :

« Après avoir étudié attentivement l’évolution du marché européen, Nintendo a décidé d’arrêter la vente de codes pour les jeux qu’il développe et édite en direct dans le circuit retail [NDLR : les magasins]. Les joueurs pourront toutefois acheter des cartes pour : alimenter leur porte-monnaie eShop, créditer du temps de jeu sur leur compte Nintendo Switch Online ou acquérir quelques DLC comme les Expansion Pass pour les Pokémon Epée et Bouclier. Les codes de téléchargement des éditeurs partenaires, eux, seront toujours disponibles. »

À lire aussi : Nintendo a le droit d’interdire l’annulation des précommandes de jeu sur son store

Les codes dématérialisés vendus en boutique ou en ligne étaient bien souvent un peu moins chers que leurs homologues en version boîte et aussi plus abordables que leurs équivalents vendus en direct par Nintendo. C’est sans doute ce léger « manque à gagner » que Nintendo essaie de récupérer, surtout qu’il concerne ses jeux et ses licences phares. Big N ne brade pas ses produits !

Source : NintendoLife





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0