fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juil 4, 2020 | economie | 0 commentaires


La WWDC 2020 a été l’occasion d’un coup de tonnerre attendu. Les Mac vont abandonner les processeurs Intel au profit de puces Apple Silicon. Néanmoins, les premiers modèles de ces nouvelles machines ne devraient pas arriver avant la fin d’année désormais. Les derniers rafraîchissements de gamme sont, il faut le dire, très récents.

Les MacBook Pro 13 pouces ont eu droit à leur édition 2020 en mai dernier et les MacBook Air, un peu plus tôt, fin mars. De fait, l’offre portable d’Apple est au vert, c’est le moment où jamais d’acheter si vous avez besoin de renouveler votre Mac ou pensez migrer du PC sous Windows vers macOS. Toutefois, tous les Mac ne servent pas les mêmes usages, pas les mêmes profils d’utilisateurs.

S’il est évident qu’un MacBook Air occupe l’entrée de gamme, plutôt grand public, pendant que le MacBook Pro 13 pouces est en pivot, à la charnière de deux mondes et de divers usages, tandis que le MacBook Pro 16 pouces trône seul au sommet, il faut se pencher davantage sur les détails pour faire les bons choix.
Néanmoins, tous ces MacBook ont pour point commun de profiter d’une finition exceptionnelle, de dalles toutes remarquables (et plus ou moins évoluées) et d’un ensemble clavier/pavé tactile rarement – si ce n’est jamais – égalé dans le monde PC.

Un point sur les trois familles de modèles, en chiffres…

Avant de considérer chaque Mac indépendamment, il est important de faire un point sur cinq éléments qui seront essentiels pour comprendre les gammes et choisir la machine qui correspond le mieux à vos besoins.

Encombrement et poids

Le MacBook Air est, depuis ses origines en 2008, le représentant de l’ultraportabilité dans la famille MacBook. Toutefois, au fil du temps, les MacBook Pro 13 pouces se sont affinés et allégés. Au point qu’ils ne pèsent désormais plus qu’une grosse centaine de grammes en plus. 110 grammes pour être précis, soit moins que le poids d’un iPhone SE, qui est le plus léger des smartphones d’Apple.

Seul le modèle 16 pouces se distingue vraiment, et pour cause : sa taille est bien plus imposante et son poids suit la même tendance.

NB : A noter que dans le tableau ci-dessous, nous indiquons le poids du MacBook Pro 13 pouces 2019 que nous avons testé. Il propose la même configuration que celui introduit en 2020. Cette dernière mise à jour possède toutefois un châssis un peu plus épais et lourd.

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

Si l’encombrement et le poids sont vos critères premiers de sélection, le MacBook Air l’emporte d’une courte tête, suivi de près par les MacBook Pro 13 pouces. En l’occurrence, nous aurions tendance à dire que la différence sur ce point n’est plus suffisante pour faire pencher la balance du côté du MacBook Air.

Performances et puissance graphique

Nous n’entrerons pas dans le détail des résultats de tous les tests que nous effectuons sur les Mac, nous ne mettrons en avant que ceux obtenus avec Geekbench et GFXBench, qui sont un bon moyen d’embrasser le positionnement de chaque Mac dans la gamme.

On constate qu’Apple a parfaitement échelonné la montée en puissance de ses machines en fonction de leur positionnement tarifaire et dans l’ensemble de son offre.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

La première chose à retenir est que cette génération de MacBook Air Retina est la première à offrir des performances globales qui permettent une utilisation bureautique un peu musclée. On entend par là qu’il est possible de multiplier les onglets ouverts dans différents navigateurs, de travailler sur différents documents (Word, Excel, etc.) tout en faisant deux ou trois petites choses à côté. Ce n’est pas un foudre de guerre, mais un ultraportable qui définit une base de performances honnêtes.

D’un point de vue des performances graphiques, c’est bien simple, tous les MacBook Air ou Pro 13 pouces sont des ultraportables, et, à ce titre, ils manqueront tôt ou tard de souffle. Evidemment, les modèles Pro les plus avancés pourront endosser certaines charges et tenir le rôle de station de rendu ou de montage temporaire, mais ne comptez pas jouer ou vous lancer dans de grandes manœuvres.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

Le MacBook Air est en l’espèce la machine la plus légère… et la moins puissante. Seul le MacBook Pro 16 pouces sera suffisamment solide pour donner satisfaction aux professionnels nomades exigeants, et encore… avec certaines limites d’un point de vue des performances graphiques toujours – même si l’arrivée d’une nouvelle option avec l’AMD Radeon Pro 5600M pourrait éventuellement un peu les repousser.

Autonomie

Autre point d’importance pour un appareil portable, son autonomie, sa capacité à vous accompagner au quotidien quand vous êtes loin d’une prise électrique. Au global, Apple réussit systématiquement à placer ses machines dans le haut du panier. Ses MacBook offrent une belle prestation lors de nos deux tests d’autonomie : polyvalente, qui simule des usages du quotidien de manière intensive, et vidéo, qui fait streamer une vidéo en boucle par la machine testée.
En plus de cela, Apple réussit à justifier sa montée en gamme par des gains quasi systématiques en autonomie. Du MacBook Air au MacBook Pro 13 pouces jusqu’au MacBook Pro 16 pouces, la progression est évidente.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

NB : le MacBook Pro 13 pouces avec Core i5 1,4 GHz que nous avons testé est le modèle de 2019. Toutefois, à l’exception du boîtier plus épais en 2020, ni le processeur, ni la quantité de mémoire vive, ni la taille de batterie n’ont évolué dans le modèle 2020.

Le plus gros des portables a évidemment la main vu la taille de sa batterie pour ce qui est de l’usage polyvalent. Néanmoins en vidéo, c’est le MacBook Pro 13 pouces 2020 qui obtient le meilleur résultat et qui en définitive, avec respectivement 11h18 et 10h26, vous accompagnera le plus longtemps.

Du point de vue de l’autonomie, mettons le MacBook Pro 16 pouces à part pour des raisons évidentes de positionnement et de prix, le MacBook Pro 13 pouces 2020 est un bon choix. La nouvelle génération de processeur semble lui apporter un joli sursaut d’autonomie par rapport au modèle 2019 mis à jour a minima. Cependant, d’un point de vue du rapport autonomie/prix, le modèle 2019 continue de constituer une option intéressante.

Capacité et vitesse des supports de stockage

Un dernier point mérite votre attention : le stockage. En l’occurrence, depuis bien longtemps, tous les MacBook utilisent des modules de stockage flash. Ce qui est une très bonne chose pour les performances, même si, au-delà d’une certain seuil de débits en lecture et écriture, ce critère intéressera surtout les professionnels.
En revanche, Apple a pendant longtemps été assez pingre, proposant des capacités bien trop réduites sur les configurations d’entrée de gamme. Heureusement, les choses ont commencé à changer cette année, tous les premiers modèles des configurations offrent désormais 256 Go de stockage par défaut, ce qui laisse de quoi voir venir quelque temps, et même d’installer une petite partition Windows le cas échéant.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

Dans tous les cas, les SSD embarqués dans les MacBook sont au pire très bons dans les MacBook Air, jusqu’à atteindre l’excellent dans les MacBook Pro 13 pouces haut de gamme, puis l’exceptionnel avec le modèle 16 pouces.
Sur ce point, Apple fait en sorte que la vitesse des supports de stockage soit en adéquation avec la puissance des plates-formes embarquées, afin que jamais le SSD ne soit un frein aux usages possibles.

Technos

MacBook Air : l’ultraportabilité d’une machine à écrire 2.0

Gamme ultraportable historique, la famille MacBook Air conserve le titre de portable le plus léger chez Apple. Toutefois, ce ne sont pas les 110 g qui la sépare des MacBook Pro 13 pouces qui pèseront dans la balance, mais bien davantage le prix. Les MacBook Air sont donc des machines d’entrée de gamme pour ce qui est des performances, mais en revanche pas en ce qui concerne la finition, la qualité de l’écran Retina (certes pas P3, mais ce n’est pas indispensable sur une machine grand public) et surtout le confort du clavier. Le nouveau Magic Keyboard nous fait peu à peu oublier le clavier papillon que nous aimions tant malgré les risques de panne. C’est beaucoup dire !

Les puces retenues sont de dixième génération, mais pas compatibles avec le Wi-Fi 6 – aucun MacBook n’est compatible avec la nouvelle norme sans-fil. Les Core i3-1000NG4 et Core i5-1030NG7 sont tous deux cadencés à 1,1 GHz, seulement, avec un Turbo Boost respectivement à 3,2 et 3,5 GHz. Cela signifie que si vous les sollicitez beaucoup, ils monteront en fréquences et chaufferont vite. Cela aura pour effet de faire souffler très rapidement votre machine. De plus, les deux puces sont résolument pensées pour une faible consommation électrique, l’équivalent des classes Y des générations précédentes.

Toutefois, il est très important d’avoir en tête que le Core i3 est bicoeur (pour quatre threads), quand le Core i5 est quadricoeur pour huit threads. La différence se ressent immédiatement au quotidien et se creuse au niveau graphique. Le Core i3 embarque une puce Iris Plus de milieu de gamme, tandis que le Core i5 en contient une haut de gamme.

Configuration d’entrée de gamme :
MacBook Air 13 pouces 2020
Processeur : Core i3-1000NG4 1,1 GHz
RAM par défaut : 8 Go
Stockage par défaut : 256 Go
Prix : 1199 euros

La première configuration en Core i3 est à réserver à un usage centré sur le Web. Une sorte de client léger un peu musclé, où tout passera par le navigateur et quelques applications installées. Il servira à faire tourner une suite bureautique, à réaliser quelques petites retouches photographiques, et, avec un peu de patience, à monter de petites vidéos en HD ou Full HD.

Néanmoins, ne lui en demandez pas beaucoup plus, et évitez de jongler avec trop d’applications ou même d’onglets concomitamment, il a un peu plus de puissance que le minimum vital mais a des limites évidentes.

Configuration haut de gamme :
MacBook Air 13 pouces 2020
Processeur : Core i5-1030NG7 1,1 GHz
Stockage par défaut : 512 Go
RAM par défaut : 8 Go
Prix : 1499 euros

La seconde configuration s’équipe d’un Core i5, avec deux fois plus de cœurs, et aussi deux fois plus d’espace de stockage – vous serez vraiment à l’aise si vous souhaitez y stocker des documents et un bon nombre de photos.
Ce MacBook Air a plus de souffle et ouvre la porte a davantage d’usages, notamment, multitâches. Il gèrera mieux une multiplicité de fenêtres, par exemple. Néanmoins, cela reste un ultraportable tourné vers la bureautique, tâche qu’il remplit parfaitement. Vous pourrez vous amuser un peu en vidéo, faire tourner quelques vieux jeux, sans trop forcer, rien de plus.

Technos

MacBook Pro 13 pouces : quatre modèles, deux cibles

La gamme des MacBook Pro se compose de quatre modèles, pour être plus précis, deux fois deux modèles, chaque segmentation ayant un positionnement précis.

MacBook Pro 13 pouces : configurations d’entrée de gamme

MacBook Pro 13
Core i5-8257U 1,4 GHz
RAM par défaut : 8 Go
Capacité de stockage par défaut : 256 Go / 512 Go
2 ports Thunderbolt 3
Prix : 1499 euros / 1749 euros

Les deux MacBook Pro 13 pouces d’entrée de gamme sont placés là pour offrir à ceux qui veulent un MacBook Air un peu plus musclé, un peu plus… Pro. Au point d’ailleurs que l’année dernière, nous avions indiqué que ces machines étaient à nos yeux les vrais portables d’entrée de gamme d’Apple, face à un MacBook Air décevant.
Cette année, bien qu’ils bénéficient eux aussi d’un nouveau boîtier un peu plus épais, ces deux MacBook Pro 13 pouces d’entrée de gamme conservent la même configuration que les modèles 2019, à savoir des Core i5-8257U à 1,4 GHz de huitième génération. Notez au passage la lettre U, et non Y (ou équivalent), comme sur les MacBook Air. Cela signifie que cette puce consomme davantage tout en restant une puce pour ultraportable, et qu’elle a donc plus de puissance. Ce que prouvent nos graphiques plus haut.

Ces grands frères des MacBook Air sont plus solides, malgré leur puce plus ancienne, et offrent une prestation globale et un écran 13 pouces de meilleure qualité. Ils tiendront davantage le choc, se sortant haut la main de toutes les tâches de bureautique classique et enchaînant en toute fluidité les fenêtres si vous êtes adeptes du multitâche en plein écran.

A tout prendre, pour 1499 euros entre le MacBook Air 2020 et ce MacBook Pro 2019 sauce 2020, on choisirait le second, et pas forcément pour la Touch Bar…

Les deux premiers modèles de MacBook Pro 13 pouces ne se distinguent l’un de l’autre que par la quantité de stockage embarqué : 256 ou 512 Go. Si vous entendez faire de votre MacBook Pro une station de travail portable d’appoint notamment photo/vidéo ou de développement, nous vous recommandons d’opter pour le modèle 512 Go. Si vos usages sont plus basiques, ne produisent pas des fichiers trop lourds, tout en restant exigeants en matière de puissance, le modèle équipé de 256 Go devrait vous satisfaire.

MacBook Pro 13 pouces : configurations haut de gamme

MacBook Pro 13 pouces
Processeur : Core i5 2 GHz
RAM par défaut : 16 Go
Capacités de stockage : 512 Go / 1 To
4 ports Thunderbolt 3
Prix : 2129 euros / 2379 euros

Les deux MacBook Pro 13 pouces haut de gamme se différencient eux aussi par la capacité de stockage proposée, 512 Go pour le premier, 1 To pour le second. Face à ces machines résolument Pro, ce critère a davantage d’importance. Si vous traitez beaucoup de photos ou de vidéos Full HD, ou si vous gérez de gros projets de développement avec Xcode, mieux vaut opter pour la tranquillité du SSD de 1 To.
Le tarif des options 2 To et 4 To est tel qu’on aurait tendance à recommander d’opter pour des espaces de stockage externe, sauf si le confort quotidien prime sur tout. Ne pas avoir à jongler avec des disques durs quand on gère de gros ensembles de données est parfois une nécessité plutôt qu’un luxe.

Côté processeur, ils utilisent tous les deux un Core i5-1038NG7, à 2 GHz, de dixième génération – et toujours pas de Wi-Fi 6. Ils s’accompagnent de 16 Go de mémoire vive par défaut, avec une option à 32 Go (à 500 euros) qu’on recommandera à ceux qui brassent de lourdes tâches.

Le processeur n’est pas radicalement plus puissant que celui qui équipe les MacBook Pro 13 pouces d’entrée de gamme, néanmoins il assure un gain de performance appréciable, suffisant pour justifier la montée en gamme, et surtout une meilleure autonomie.

Cette configuration vous octroie donc un peu plus de souplesse (plus de liberté loin d’une prise, deux fois plus de prises Thunderbolt 3 également, plus de mémoire vive par défaut) que les modèles d’entrée de gamme. Ces deux MacBook Pro se placent définitivement sur le versant qui mène au MacBook Pro 16 pouces. Seule l’absence de puce graphique dédiée gâche un peu le tableau et condamne ces machines à être des ultraportables qui devront laisser la main à des vraies stations de travail pour les rendus graphiques lourds ou les encodages multiples et longs.

Pour le reste, elles devraient assurer les tâches professionnelles du quotidien facilement, sauf s’il s’agit de réaliser du montage en 4K ou en 8K ou de vous affairer sur des projets de développement trop ambitieux…

Technos

Le cas extrême du MacBook Pro 16 pouces, une station de travail portable…

Quand on touche au très haut de gamme professionnel, au MacBook Pro 16 pouces, on se confronte à une telle diversité de besoins et d’enveloppes budgétaires qu’il est difficile de pouvoir toutes les envisager et d’entrer dans un niveau de détails suffisants pour recommander telles configurations plutôt qu’une autre.

Bien sûr, on peut recommander d’opter pour un processeur avec plus de cœurs si son utilisation principale est de faire tourner des programmes où les calculs parallélisés sont nombreux. A l’inverse, on pourra dire qu’il vaut mieux opter pour un processeur avec moins de cœurs mais une fréquence plus élevée si on a besoin d’une bordée de puissance plus importante et ponctuelle.
On pourra aussi couper la poire en deux et indiquer qu’un SSD de 2 To apportera plus de sérénité au quotidien qu’un modèle deux fois moins gros. Mais 1 To pourra suffire à bien des professionnels, qui n’ont pas besoin de transporter tous leurs fichiers RAW par exemple, alors qu’il sera bien trop petit pour un pro qui promène avec lui les dizaines de Go de banques d’instruments de musique.

Le très haut de gamme des MacBook Pro est confié à deux modèles 16 pouces, qui se distinguent à la fois par leur processeur six cœurs (Core i7 à 2,6 GHz de 9e génération) ou huit cœurs (Core i9 à 2,3 GHz de 9e génération), leur capacité de stockage par défaut, 512 Go ou 1 To et leur carte graphique, une AMD Radeon Pro 5300M ou une Radeon Pro 5500M, les deux étant équipés de 4 Go de GDDR6. Le premier modèle est à 2699 euros, le second à 3199 euros.
C’est ce dernier modèle que nous avons testé en fin d’année dernière lors de son lancement. A noter qu’Apple vient d’ajouter en option, toujours en partenariat avec AMD, une Radeon Pro 5600M, équipé de 8 Go de HBM2, qui devrait être encore plus performante et coûtera à partir de 875 euros supplémentaires.

Ces machines sont aussi coûteuses qu’elles sont performantes. Les tâches du petit quotidien seront avalées sans même y penser. On a à faire ici à des stations de travail portables, qui se rapprochent des performances d’un iMac Pro. Le tout-en-un, sorti en 2017, certes, garde toutefois encore l’avantage.

Capable de digérer à peu près tout ce que vous lui donnerez (éviter la 8K et les fichiers 4K trop imposants, ou les rendus 3D trop lourds), le MacBook Pro 16 pouces est une belle bête de compétition.

Evidemment, la finition, l’écran et même le couple Magic Keyboard-trackpad sont de haut niveau. Des points de détail, pour certains, qui permettent à ces MacBook Pro de se distinguer de la concurrence et de s’affirmer comme de vraies machines durables et agréables à utiliser au quotidien.





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0