fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Technos

Juil 11, 2020 | economie | 0 commentaires



200 milliards, c’est le nombre d’heures passées sur les applications mobiles au mois d’avril dans le monde. Un record historique. La société d’analyse de données mobiles App Annie estime que leur usage a augmenté de 40% au deuxième trimestre par rapport à la même période en 2020. Les dépenses se sont élevées à 35 milliards de dollars.

La crise sanitaire est à coup sûr à l’origine de cette explosion des usages. Les mesures de confinement et la restriction des déplacements ont conduit les populations à passer davantage de temps en ligne.

35 milliards de téléchargements

Les utilisateurs ont également téléchargé 35 milliards de nouvelles applications lors du deuxième trimestre de cette année dont 25 milliards sur le Play Store, soit une hausse de 10% par rapport à l’année dernière.
L’Inde et le Brésil ont été les pays les plus actifs dans ce domaine. Les téléchargements sur iOS ont crû de 20% pour atteindre les 10 milliards. Une dynamique tirée essentiellement par les Etats-Unis et la Chine.

Cette explosion des usages a surtout profité aux jeux vidéo avec 14 milliards de téléchargements, soit une hausse de 20% par rapport à 2019. La première semaine du deuxième trimestre, App Annie a même comptabilisé 1,2 milliard de téléchargements. Du jamais vu.

Les applications de photo, vidéo et divertissement ont également connu un beau succès. D’autres thématiques ont profité de la crise comme l’éducation, le fitness et la santé ou encore le business. Les applications de visioconférence, comme Zoom et Meets, ont également tiré leur épingle du jeu sur un terrain plus professionnel.

L’envolée de TikTok

Mais c’est TikTok qui semble avoir su tirer le plus de bénéfices de cette situation puisqu’il est arrivé premier en matière de téléchargements et de dépenses. Il s’est aussi classé au 7e rang des applications ayant le plus d’utilisateurs actifs mensuels. Cette envolée pourrait ne pas durer. Après avoir été interdite en Inde, l’application pourrait aussi se voir bannir des Etats-Unis.

Source : Techcrunch





Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0