fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

Telex : Faille critique Palo Alto Networks, Puce Snapdragon Wear 4100 pour montres connectes, AWS cre une division arospatiale

Juin 30, 2020 | Web | 0 commentaires


– Alerte de sécurité critique pour Palo Alto Networks. Le fournisseur de solutions de sécurité Palo Alto Networks a lancé une alerte de sécurité critique. Recensée sous la CVE-2020-2021, cette dernière permet à un pirate de contourner l’authentification SAML du système d’exploitation PAN-OS de tous ses pare-feux de dernière génération. « Lorsque l’authentification Security Assertion Markup Language est activée et que l’option Valider le certificat du fournisseur d’identité est désactivée, une vérification incorrecte des signatures dans l’authentification PAN-OS SAML permet à un attaquant réseau non authentifié d’accéder aux ressources protégées », avertit palo Alto Networks dans un avis de sécurité. Les versions inférieures à PAN-OS 9.1.3 (pour la 9.1), 9.0.9 (pour la 9.0), 8.1.15 (pour la 8.1) et 8.0 sont concernées.

– Qualcomm sort sa dernière puce pour montre connectée. Les Snapdragon Wear 4100 et 4100+ sont basées sur une technologie de traitement en 12 nm. La plateforme 4100+ est constituée d’un système principal alimenté par le Cortex A53 sur une puce qui promet des performances supérieures de 85 % par rapport à la génération précédente avec des fréquences d’horloge à plus d’1,7 Ghz, tout en offrant une autonomie de batterie supérieure de 25 %. Le GPU Adreno 504 est lui 2,5 fois plus rapide que la dernière génération. Le comptage des pas, la surveillance de la fréquence cardiaque et d’autres fonctions sont assurés par un minuscule coprocesseur toujours actif, tandis qu’un modem LTE offre une connectivité haut débit. Les premières montres à utiliser ces puces viendront de Mobvoi, le fabricant de la ligne TicWatch, et de imoo, qui lancera une smartwatch pour enfants basée sur cette plateforme.

– AWS créé une division aérospatiale. Sous le nom d’« Aerospace & Satellite Solutions », elle apportera des services et des solutions cloud à l’industrie spatiale. Amazon Web Services a l’ambition de travailler avec ses clients et partenaires pour « réimaginer les architectures des systèmes spatiaux » et « lancer des services qui traitent les données spatiales sur Terre et en orbite ». Le fournisseur de cloud public donne en exemple son service géré Ground Station qui permet de contrôler les communications satellitaires et de traiter les données « sans devoir créer d’infrastructure de stations au sol ». Ground Station est déjà utilisé par le Jet Propulsion Lab de la Nasa et par différents autres clients. Cette nouvelle division d’AWS sera dirigée par le général Clint Crosier, ancien directeur de la planification des forces spatiales de l’armée de l’air américaine.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0