fbpx
Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
sa.expert.consult@gmail.com

WWDC 2020: 5 prdictions tonnantes, mais pas totalement farfelues

Juin 22, 2020 | Web | 0 commentaires


On sait peu de choses sur la confrence WWDC 2020 qui ouvrira virtuellement ses portes dans quelques heures. Mais rien n’empche de spculer! Voil quelques annonces qui pourraient nous surprendre si elles se ralisaient.

La keynote de l’édition 2020 de l’Apple Worldwide Developers Conference (WWDC) – 22 au 26 juin – qui ouvrira virtuellement ses portes dans quelques heures, promet d’être particulièrement intéressante. Si la firme à la pomme a fixé la diffusion mondiale de cette session à son horaire habituel – 10 heures, Pacific Time – on ignore beaucoup de choses sur l’événement. En particulier, on ne sait pas s’il sera retransmis en direct ou pré-enregistré. On ne sait pas s’il durera deux heures ou 20 minutes. On ne sait non plus si, sans public en studio à l’Apple Park, une blague de Craig Federighi fera toujours rire !

Ce que l’on sait par contre, c’est qu’Apple va annoncer un tas de mises à jour pour ses applications, ses systèmes d’exploitation et divers autres produits. La société pourrait annoncer un iMac avec un design revu, ce n’est pas arrivé depuis plus de dix ans et une paire d’AirPods supra-auriculaires de qualité studio, ainsi que des Mac intégrant les processeurs ARM développés en interne. Le constructeur pourrait même annoncer un HomePod mini. Mais ce qui a surtout attisé la curiosité de notre confrère, ce sont les produits sur lesquels il n’y a pas eu de rumeurs. Il a retenu cinq prédictions étonnantes de la WWDC20 qui pourraient vraiment se réaliser. 

FaceTime Meetings

Le Covid-19 a eu un impact profond sur nos modes de vie. Mais parmi les nouvelles pratiques, l’une d’elle devrait certainement perdurer : la vidéoconférence. Même si les employés commencent à réintégrer leurs bureaux et à reprendre plus ou moins leurs habitudes de travail, Zoom, Skype et Meet vont continuer à servir de plateforme pour les interactions entre collègues ou avec les clients. Selon notre confrère, Apple devrait prendre en compte cette réalité en livrant une fonctionnalité baptisée FaceTime Meetings. A partir de maintenant, toute personne saine d’esprit n’utilisera plus Group FaceTime pour travailler. Inutile pour le client FaceTime Meetings de réinventer la roue. L’ajout de quelques fonctionnalités comme une interface web, une vue en grille, et la possibilité d’accueillir plus de 32 participants, suffira. Ces quelques changements mineurs permettraient à FaceTime Meetings de transformer FaceTime en client de visioconférence parmi les plus sûrs et les plus performants du marché.

WWDC 2020: 5 prdictions tonnantes, mais pas totalement farfelues 

Les têtes flottantes de Group FaceTime conviennent davantage aux rencontres qu’aux réunions. (Crédit : Apple) 

Pourquoi c’est envisageable : Apple sait déjà que son interface Group FaceTime n’est pas idéale pour les réunions. Le mois dernier encore, le constructeur californien proposait un bouton pour désactiver la fonction « proéminence » qui élargissait automatiquement la tuile de la personne qui parlait. Malgré cela, FaceTime reste encore très inadapté aux réunions, surtout quand elles rassemblent une vingtaine de participants. FaceTime a longtemps été la meilleure option de vidéo-chat pour se connecter avec sa famille et ses amis. Mais Apple doit savoir que la solution est aujourd’hui dépassée. 

iMac Pro 32 pouces

Cela fait près de six ans qu’Apple a lancé l’iMac 27 pouces, son plus grand ordinateur tout-en-un. Et depuis, rien n’a vraiment changé. Mais, selon certaines rumeurs, Apple préparait une refonte complète de l’iMac dont le design s’inspirerait de l’iPad Pro et du Pro Display XDR, c’est-à-dire, une lunette fine et des coins arrondis avec à peine assez de place pour un appareil photo et un logo Apple. Ce serait la première refonte majeure de l’iMac depuis près de 15 ans. Et ce design pourrait aussi se traduire par un écran plus grand. En 2017, l’iMac Pro d’Apple était la machine la plus puissante et celle dont l’écran offrait la meilleure résolution, mais finalement, cet iMac Pro n’était rien d’autre qu’un iMac 27 pouces renforcé, mise à part la finition Space Gray en aluminium. Mais un design revu fournirait au fournisseur une occasion de se démarquer de son modèle Pro.

WWDC 2020: 5 prdictions tonnantes, mais pas totalement farfelues 

Qui résisterait à une telle machine 32 pouces ? (Crédit : Roman Loyola) 

Pourquoi c’est envisageable : alors que Bloomberg annonce que les iMac ne seront disponibles que plus tard cette année, la conférence WWDC20 semble être le moment idéal pour annoncer un iMac, même s’il n’est pas livré avant quelques mois. Si cet iMac s’inspire du design du Pro Display XDR, un écran de 32 pouces 6016×3384 pourrait tout changer. Mieux encore, Apple n’a peut-être pas d’autre choix. Avec les exigences de puissance, de performance et de gestion thermique, l’iMac Pro aura besoin d’un maximum d’espace. Un écran plus large de cinq pouces pourrait fournir la solution. 

Stick 4K Apple TV

Toute l’année dernière, Apple a consacré beaucoup d’énergie pour rendre son app TV et son service TV+ compatible avec le plus grand nombre d’appareils possible, mais dans le genre, l’Apple TV reste son produit le plus rentable. Cependant, par rapport à des appareils similaires de type Roku, Fire TV et TiVO, même le premier modèle en 32 Go coûte 199 €, ce qui est tout simplement trop cher. Et l’Apple TV équipée d’une puce A12 et plus de stockage embarqué qui fait l’objet de plusieurs rumeurs, ne coûtera pas moins cher. Cela ne veut pas dire que la firme ne prépare pas un nouvel appareil. En 2018, un rapport publié dans The Information indiquait qu’Apple « discutait en interne d’un « dongle » de streaming bon marché que les gens pourraient brancher à l’arrière de leur téléviseur, comme le Fire Stick d’Amazon ou le Chromecast de Google ». Il n’y a jamais eu de meilleur moment qu’aujourd’hui pour lancer un tel produit. Et l’annonce pourrait bien avoir lieu pendant la WWDC20.

WWDC 2020: 5 prdictions tonnantes, mais pas totalement farfelues 

Voilà à quoi pourrait ressembler le Stick 4K Apple TV, mais le logo d’Apple en plus. (Crédit : Jared Newman/IDG)

Pourquoi c’est envisageable : les gens regardent de plus en plus de vidéos en streaming et le service d’Apple a un peu de mal à démarrer. Une clé USB Apple TV à bas prix pourrait résoudre ces deux problèmes. Souvenez-vous, à l’époque où l’iPod était sur le point de faire sortir, ce n’est pas le modèle à 399 €, ni même le mini à 249 € qui ont ouvert la voie, mais l’iPod Shuffle à 99 €. Un stick 4K Apple TV à 79 ou 99 € pourrait avoir le même effet sur les efforts d’Apple en matière de télévision. 

Services Android

Apple sait que le plus grand potentiel de croissance pour les dix prochaines années se trouve dans les services. La société poursuit le développement de sa bibliothèque, laquelle comprend Apple Music, TV+, News, iCloud et Arcade. Et pour cause : elle rapport chaque trimestre de l’argent, et cela sans avoir accès au plus grand marché de téléphonie mobile : Android. Apple Music est le seul service Apple disponible dans le Play Store, et il est en fait assez bon. Il offre presque toutes les mêmes fonctionnalités que la version iOS – y compris la recherche de paroles et l’édition de listes de lecture – et respecte le langage de conception de Google sans sacrifier sa propre identité visuelle. Mais les services Android d’Apple s’arrêtent là. Il n’existe même pas d’application TV pour les utilisateurs d’Android qui veulent regarder The Morning Show ou Defending Jacob. Mais il n’y a pas que la télévision. Une application Android News pourrait inciter Apple à améliorer le service, iCloud permettrait aux utilisateurs de Mac d’accéder à leurs fichiers sur un téléphone Samsung, et l’ajout d’Apple Arcade à une autre plateforme en ferait instantanément un concurrent de taille pour Stadia.

WWDC 2020: 5 prdictions tonnantes, mais pas totalement farfelues

Il faudrait plus d’apps Apple sur Android. (Crédit : Christopher Hebert/IDG)

Apple n’ignore pas les utilisateurs d’Android, mais le constructeur a besoin d’une solution pour étendre son écosystème de services à des millions d’utilisateurs, et le WWDC est l’endroit idéal pour annoncer son accessibilité à tous les smartphones. Pourquoi c’est envisageable : les services d’Apple ne peuvent pas se développer sans une réelle présence sur Android. Selon certaines rumeurs, Apple pourrait proposer un forfait offrant deux services ou plus à un tarif réduit et ce serait un moyen idéal d’introduire des apps Apple pour Android. 

Time Machine dans le Cloud

L’édition 2020 de la WWDC sera la plus importante conférence de l’environnement Mac depuis des années. Non seulement, Apple dévoiera le premier aperçu de MacOS 10.16 et d’éventuels nouveaux iMac. Mais le fournisseur pourrait également annoncer l’abandon des processeurs Intel au profit de ses propres puces ARM. Avec cette évolution, le Mac pourrait ressembler encore plus à l’iPhone et à l’iPad. Il pourrait accéder à l’identification faciale, profiter d’un support plus conséquent de l’IA et afficher des gains considérables en termes d’autonomie. Mais Apple pourrait dès maintenant porter sur Mac une fonction bien connue d’iOS : la sauvegarde iCloud. Le Mac est le seul appareil Apple qui ne supporte pas la sauvegarde iCloud et cela manque cruellement. iCloud sauvegarde déjà les documents et les données, mais une sauvegarde complète, sans disque externe, serait un grand plus pour le Mac.

WWDC 2020: 5 prdictions tonnantes, mais pas totalement farfelues 

Time Machine est un formidable outil, mais ce serait encore plus le cas si l’on pouvait se passer d’un disque externe pour stocker ses sauvegardes. (Crédit : IDG) 

Pourquoi c’est envisageable : même si Apple n’annonce rien de ce genre au cours de la WWDC20, l’intégration de ses propres processeurs ARM est inévitable. Cela signifie qu’à court terme, Apple remplacera un grand nombre de Mac. Grâce à sauvegarde iCloud pour iPhone, la mise à niveau est incroyablement simple, car elle remet exactement le nouvel iPhone dans l’état où il était. A une époque, Apple offrait le même type de sauvegarde dans le cloud aux utilisateurs de dot-Mac. Aujourd’hui, une telle fonction serait aussi très utile aux utilisateurs d’iCloud. Surtout, elle faciliterait la transition à venir vers les futures machines.



Source link

Besoins de renseignements.

Vous désirez lancer un nouveau projet ou remettre votre site au goût du jour !

Notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais à près la réception de votre message, nous pourrons au mieux répondre à votre demande si vous nous décrivez votre projet le plus précisément possible.

0